Dirty New-York

Qui a dit que le linge sale se lavait uniquement en famille ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | .
 

 Joyeux anniversaire ma princesse bien trop sexy qui se laisse pas toucher ( Daphné )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

avatar

♈ Messages : 139
♈ Friandises : 135
♈ A New York depuis : 17/09/2013
♈ Quartier : Brooklyn

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire ma princesse bien trop sexy qui se laisse pas toucher ( Daphné )   Jeu 14 Avr - 18:28

Une Daphné ivre... C'était plutôt amusant quand même. Bon d'accord, je n'aurais peut-être pas dû la laisser boire autant mais c'était son anniversaire et puis elle était assez grande pour faire ce qu'elle voulait non ? Et puis, j'étais là pour la surveiller et veiller à ce qu'il ne lui arrive rien.
En voyant le sourire qu'elle me fit, j'explosais de rire. Elle avait l'air si innocente et en même temps elle avait l'air d'une folle à sourire autant. Alors forcément, je n'arrêtais pas de rire, je me tenais le ventre en riant encore et encore. Une fois que je retrouvais à peu près mon sérieux, j'essuyais la larme qui coulait. L'un des meilleurs fous rire de ma vie. Finalement, nous entrions dans l'ascenseur... Et la température grimpa en flèche. Très honnêtement, si ce n'était pas Daphné que j'avais avec moi, j'aurais certainement bloqué l'ascenseur pour pouvoir lui faire rapidement l'amour dedans. Mais avec ma jolie brune, je ne pouvais pas me le permettre. Non, je devais me comporter en véritable gentleman. Donc, je me contentais de l'embrasser, un peu plus passionnément que d'habitude. Daphné se mit en tête de me débarrasser de mon Trench-Coat. Je n'allais pas lui dire non alors que je commençais à avoir chaud ! Elle déboutonnait mon manteau lorsque les portes de l'ascenseur s'ouvrirent. Daphné s'écarta lentement de moi en prenant mes mains et m'emmena vers la porte de son appartement. Après plusieurs tentatives, elle finit par ouvrir la porte.

Une fois à l'intérieur, je fermais la porte derrière moi. Daphné était dans mes bras, je l’embrassais dans le cou espérant la faire craquer… Et oh, surprise, j’y arrivais. Elle me rappelait son deuxième cadeau. Les places de concert pour aller voir les Black Eyed Peas. Sauf qu’avec tout ça… J’étais parti pour lui offrir un autre cadeau… Finalement, je m’écartais d’elle lentement. Je passais la main dans mon Trench-Coat. De ma poche intérieure, je sortis une enveloppe que je tendis à ma petite amie. J’espérais réellement que ce cadeau lui plairait tout autant que le premier. Je restais un peu en retrait observant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 179
♈ Friandises : 160
♈ A New York depuis : 18/09/2013
♈ Quartier : Brooklyn

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire ma princesse bien trop sexy qui se laisse pas toucher ( Daphné )   Mar 10 Mai - 14:37

J’avais un peu trop bu, d’accord ! Mais est-ce que j’étais ivre pour autant ? Non parce que j’avais la sensation d’avoir déjà bu beaucoup plus que ça. C’était de la bière, d’accord et ce n’était pas pareil que du champagne, mais quand même, non ? Enfin, je sais plus. Mais je n’avais pas prévu de boire autant. Mais Jake aurait quand même dû payer la bouteille complète de champagne, même si nous n’avions bu qu’un verre chacun. Alors pour éviter qu’il ne paye pour rien, je m’étais quand même faite une devoir de l’accompagner à chaque fois qu’il se resservait. Et me voilà dans cet état, entrain de sourire comme une idiote et à faire rire Jake. Non, encore mieux : Jake était mort de rire. Pourquoi ? Qu’est-ce que j’avais dit d’aussi drôle ? Je penchais un peu la tête sur le côté en attendant qu’il se calme. J’attendais un peu une réponse à ma question mais je l’oubliais très vite lorsque nous pénétrâmes dans l’ascenseur.

Au début, c’était simplement un câlin innocent mais rapidement, j’eus une envie folle de l’embrasser et je m’écoutais. En fait, je me jetais presque sur lui parce que j’avais l’impression de l’embrasser comme si ma vie en dépendait. Mon corps agissait presque de sa propre volonté quand je me mis à détacher son trench coat. N’importe qui pouvait nous surprendre parce que n’importe qui pouvait appeler l’ascenseur, mais c’était le cadet de mes soucis. Pour l’instant, il n’y avait que Jake qui importait. Le reste n’avait aucune espèce d’importance. Je venais à peine de finir de déboutonner son manteau quand la cloche de l’ascenseur sonna, annonçant que nous étions arrivés à mon étage. Je m’écartais de lui à contre cœur avant de prendre sa main et l’entraîner vers ma porte. Ouvrir une porte avec un coup dans le nez, c’était vraiment pas facile ! Du coup après quelques tentatives, je réussis à l’ouvrir.

Aussitôt à l’intérieur je retirais mes chaussures. Quel soulagement ! Pourquoi est-ce que les chaussures à talons faisaient aussi mal, hein ? J’étais bien contente de me retrouver à plat. Je retirais mon manteau et retournais vers Jake qui me fit l’honneur de vénérer mon cou. J’étais beaucoup trop sensible à cet endroit là. À chaque fois je ressentais des choses inexplicables et puissantes. Je m’abandonnais complètement dans ses bras et lui soufflais que je désirais vraiment son deuxième cadeau. À mon tour, j’embrassais la peau de son cou mais Jake s’écarta légèrement de moi. Je clignais plusieurs fois des yeux reprenant un petit peu mes esprits. Je le regardais passer sa main dans son trench coat et regrettais soudainement que l’ascenseur n’ait pas duré un peu plus longtemps parce que c’était là que j’avais souhaité glisser mes mains un peu plus tôt.

Finalement, Jake sortit une enveloppe de son vêtement. J’arquais un sourcil me demandant ce qu’il pouvait bien m’offrir là-dedans. De l’argent ? Comme lorsque papy et mamie m’offrent leur cadeau d’anniversaire ? Je me mis à pouffer légèrement de rire en y pensant. Mais non, ça ne pouvait pas être ça. On ne fait pas ce genre de cadeau à sa copine ou à son copain. Même pas à son mari ou à sa femme. Enfin… je crois ? Dans mes souvenirs, papa n’avait jamais offert d’argent à maman. Soit elle lui donnait une idée de cadeau, soit il s’arrachait les cheveux pour en trouver un. Mais jamais il ne lui avait donné de l’argent. Bref. Je saisis l’enveloppe et l’ouvris. Je découvris deux billets. Intriguée, je levais un des billets jusqu’à mon nez et tant bien que mal je réussi à lire « Black Eyed Peas ». Aussitôt mes yeux s’écarquillèrent. Je regardais Jake avec des yeux ronds.

- Oh mon… NOOOOOOOOOOOOON !!!! lâchais-je. HAN MAIS C’EST TROP GÉNIAL !!!! MERCIIIII !!!

Aussitôt j’allais déposer un baiser sur les lèvres de Jake avant de me mettre à danser sur place tout en chantant une des chansons du groupe :

- I GOTTA FEELING WOUUUUUUUHOUUUUUUU THAT TONIGHT’S GONNA BE A GOOD NIIIIGHT !!!

J’éclatais de rire et vacillais un peu sur le côté mais je réussis à rester sur mes deux pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 139
♈ Friandises : 135
♈ A New York depuis : 17/09/2013
♈ Quartier : Brooklyn

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire ma princesse bien trop sexy qui se laisse pas toucher ( Daphné )   Lun 1 Aoû - 23:31

Eh oui, j’aurais pût lui donner un autre genre de cadeau mais comme j’étais un parfait gentleman, je lui offrais un réel cadeau. Et pas n’importe quoi. En réalité, je n’étais même pas sûr que le cadeau lui fasse plaisir. Non parce qu’un bijou faisait généralement plaisir mais une place de concert… Il fallait que l’artiste soit apprécié ! Et je n’avais pas le souvenir que Daphné m’ait dit qu’elle aimait les Black Eyed Peas. Mais je priais très fort pour que ça lui plaise.
Donc, je m’écartais à contre-cœur de ma brune pour plonger ma main dans mon trench afin de prendre l’enveloppe contenant les billets. Je lui tendis. Je la vie pouffer comme une petite fille. Décidément, le champagne lui montait facilement au cerveau. C’était une chose à retenir, à l’avenir ! Je la regardais ouvrir l’enveloppe… Elle leva la tête et me lança un regard ébahi… Et joie ! Elle se mit à crier et à chanter une de leurs chansons mythiques. Je ne pus m’empêcher de rire. Déjà parce que j’étais heureux que mon cadeau lui plaise et puis il faut dire que sa réaction était épique, je ne pensais pas qu’elle réagirait de cette façon. Après avoir reçu mon baiser de remerciement, je la vis encore danser, vaciller et en rire. Moi, je me préparais à la rattraper si jamais elle tombait. Je me fis la promesse de ne plus jamais la laisser boire une goutte d’alcool… Quoi que… Non, non ! Plus jamais et surtout si je n’étais pas là pour la surveiller. Alors que ma jolie brune s’extasiait devant les places que je lui avais offertes, je me rappelais de ce qui se passait un peu plus tôt dans l’ascenseur.
Sans parler, je m’approchais d’elle, la prit par la taille et l’embrassait tendrement. Je lui caressais le visage tout en rapprochant son corps contre le mien. Soudain, notre baiser plus passionné… Si je m’écoutais, je l’aurais déshabillé en plein milieu du salon et lui aurait fait l’amour partout où je le pouvais… Mais sachant que son père vivait également dans l’appartement, il était plus intelligent que je la joue discret. Et puis, je risquais la mort rien que pour avoir mis les pieds chez elle… Je n’allais pas en plus prendre le risque d’être surpris par son père en plein acte…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 179
♈ Friandises : 160
♈ A New York depuis : 18/09/2013
♈ Quartier : Brooklyn

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire ma princesse bien trop sexy qui se laisse pas toucher ( Daphné )   Mer 31 Aoû - 10:30

Des cadeaux. Je ne pouvais pas dire que je n’étais pas habituée à en avoir parce que je me considérais quand même comme étant une enfant gâtée. Depuis que je m’étais mise à la photographie, mon père s’évertuait à m’offrir le meilleur matériel possible afin que je puisse étendre mes champs d’horizon. Et ses cadeaux me faisaient toujours extrêmement plaisir ; à chaque fois je n’avais plus qu’une envie : c’était d’essayer ce que je venais d’avoir. Mais du coup, j’étais habituée à avoir des objets pour la photographie. Aujourd’hui, pour la première fois depuis longtemps, j’avais eu d’autres cadeaux. Jake m’avait offert un bracelet magnifique que je garderai éternellement. Et puis maintenant j’avais le droit à des places de concert, c’était vraiment le rêve américain !

Les Black Eyed Peas, je rêvais de les voir en concert mais bien souvent, ils étaient très rapidement complets alors je n’étais jamais chanceuse. En plus de ça, j’avais entendu dire qu’ils étaient géniaux leurs concerts. Donc imaginez un peu ma joie d’avoir des billets pour leur concert pendant leur prochaine tournée ! Je m’étais aussitôt mise à chanter un leur tube. J’entendais rire dans mon dos. Jake devait surement se moquer de moi. Je manquais de me rétamer parce que je faisais un peu ma folle, mais je réussis à rester sur mes deux pieds. Je pouffais de rire encore une fois quand je sentis des mains se poser sur mes hanches. Je relevais les yeux vers Jake qui m’embrassa. Je lui rendis son baiser en passant mes bras autour de son cou, rapprochant ainsi mon corps du sien.

Ce qui devait être un simple baiser se transforma très rapidement en quelque chose de beaucoup plus passionné. Ses caresses sur mes joues provoquèrent des frissons le long de mon corps. C’était marrant ces sensations. J’en voulais encore et encore. Je décollais mes lèvres des siennes et je laissais courir mes doigts sur les traits de son visage puis ses lèvres. Je les fixais presque comme une morte de faim. Bah quoi ? Je les aimais bien ses lèvres. Je me mordillais la lèvre inférieure.

- Tu crois que tu pourrais dormir ici ? demandais-je.

Je n’avais aucune envie de le voir partir. C’était mon anniversaire après tout, donc j’avais le droit de réclamer quelque chose en plus des cadeaux qu’il m’avait fait, non ? Je plongeais mon regard dans le sien et ajoutais :

- C’est mon anniversaire et j’ai envie de t’avoir avec moi.

Je lui offris mon plus magnifique sourire, qui ne devait pas ressembler à grand-chose, mais ce n’était pas bien grave. Je n’attendis pas réellement de réponse de sa part avant de le tirer vers l’étage.

- Il n’y a que ma chambre là-haut ainsi qu’une salle de bain. Alors on va être tranquille. Puis je terminais d’une voix sensuelle que je ne me connaissais pas : Juste toi et moi.

Arrivés en haut, je me tournais vers Jake et l’embrassais passionnément. Je l’attirais à moi, collant son corps au mien. Machinalement, je cherchais la poignée de la porte et quand je la trouvais, je l’actionnais pour l’ouvrir. Je reculais, entrainant Jake avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 139
♈ Friandises : 135
♈ A New York depuis : 17/09/2013
♈ Quartier : Brooklyn

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire ma princesse bien trop sexy qui se laisse pas toucher ( Daphné )   Ven 6 Jan - 16:13

Pour son anniversaire, j’avais voulu marquer le coup. J’avais demandé un peu d’aide à ma mère. Elle était super contente de m’aider, je pense que ça devait être parce qu’elle voyait que son fils n’était pas un sale goujat. En même temps, j’avais eu deux très mauvais exemples… Mon père biologique que je n’avais jamais connu parce qu’il avait mis les voiles dès qu’il avait appris que maman était enceinte de moi. Et puis, il y avait le seul « beau-père » que j’ai eu. Le seul avantage à ses mauvaises expériences avait été que j’étais très proche de maman. Je n’avais pas peur de lui demander des conseils, son avis. Du coup, pour l’anniversaire de Daphné, maman avait été ravie de mes idées. Elle m’avait même avoué être jalouse. Toutes les femmes me veulent, que je lui avais répondu. J’avais eu droit à une tape sur la tête avec un « tête de gland ». J’avais rigolé avant de la prendre dans mes bras.

J’étais heureux de constater que tous mes efforts avaient payé. Daphné semblait rayonner… Bien que l’alcool y soit pour quelque chose mais j’en étais aussi en partie responsable, c’était le principal à mes yeux. Alors quand elle se mit à danser, j’éclatais de rire. Ce n’était tellement pas le genre de Daphné de danser comme ça, surtout qu’elle faillit aller à la rencontre du sol. Je l’avais donc ramené dans mes bras, j’avais assez d’équilibre pour deux. Nous nous embrassions comme si notre vie en dépendait. Je sentais mini Jake se réveiller. Si Daphné continuait comme ça, mini Jake m’empêcherait de réfléchir correctement. Sauf que Daphné décida de me faire perdre la tête ! Elle proposa de passer la nuit avec elle… J’en restais bouche bée, imaginant ce que ce serait de… Il ne fallait pas me le dire deux fois.

« Une si délicieuse invitation mérite que j’accepte… »
lui murmurais-je avant qu’elle ne m’embrasse à nouveau.

Tout en s’embrassant, nous allions vers sa chambre. Je me laissais entraîner tant j’étais envoutée… C’était à se demander qui avait eu l’autre. Une fois dans sa chambre, je ne pris pas le temps d’observer l’environnement, c’était Daphné qui m’intéressait plus qu’autre chose. Je la suivis tout en retirant ma veste. Je ne savais pas où est-ce que je l’avais abandonné, je m’en inquiéterais plus tard….

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 179
♈ Friandises : 160
♈ A New York depuis : 18/09/2013
♈ Quartier : Brooklyn

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire ma princesse bien trop sexy qui se laisse pas toucher ( Daphné )   Jeu 9 Fév - 14:00

Jake pouvait m’offrir absolument tous les cadeaux du monde, le plus beau était celui de l’avoir auprès de moi pour mon anniversaire. C’était la première fois que je fêtais mon anniversaire en tête à tête avec mon petit copain et il y avait bien une chose dont j’étais certaine : je me souviendrais de ce jour pendant longtemps. Et j’espérais sincèrement que je vivrais d’autres anniversaires avec lui. J’étais plus qu’heureuse que Jake m’offre les places pour aller voir les Black Eyed Peas. J’aimais bien leur groupe et aller à leur concert n’avait jamais été une opportunité jusqu’à présent. Mais grâce à mon merveilleux amoureux, j’allais aller les voir. Et il va sans dire qu’il viendrait avec moi. Il était hors de question que j’y aille sans lui – sauf s’il n’aimait pas ce groupe. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas.

Je n’avais pas envie que la soirée se termine, j’avais envie de passer encore du temps avec Jake. Aussi, je lui proposais de rester dormir à l’appartement. Je jouais aussi sur le fait que c’était mon anniversaire et qu’en théorie, il ne pouvait absolument rien me refuser. Je précisais aussi que le côté duplex de l’appartement n’appartenait qu’à moi étant donné qu’il n’y avait qu’une chambre et une salle de bain. Je n’attendis pas non plus de réponse positive ou négative de sa part pour l’entraîner à ma suite. Il n’émit aucune protestation quant au fait que je le tirais derrière moi dans les escaliers. Il n’y avait que lui et moi ce soir dans l’appartement donc pourquoi ne pas en profiter ? J’attirais Jake à moi et l’embrassais. J’émis un léger rire quand il accepta de passer la nuit avec moi.

Je cherchais la poignée de ma porte de chambre et une fois celle-ci ouverte, j’entrainais Jake avec moi à l’intérieur. Je lui laissais le temps de retirer sa veste avant d’enrouler mes bras autour de sa nuque et de me serrer étroitement contre lui. J’aimais plus que tout être dans ses bras. Il me procurait un sentiment de sécurité énorme. Pouvait-on réellement aimer quelqu’un aussi fort que ça ? C’était la première fois que j’étais réellement amoureuse de quelqu’un et je n’avais pas envie de laisser passer cela. Je glissais mes mains le long de ses épaules puis de son torse pour aller déboutonner sa chemise, petit à petit. Une fois que l’espace fut assez grand pour que je puisse glisser mes mains, j’allais savourer la douceur de sa peau et le dessin de ses muscles.

- T’es tellement beau, soufflais-je contre ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 139
♈ Friandises : 135
♈ A New York depuis : 17/09/2013
♈ Quartier : Brooklyn

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire ma princesse bien trop sexy qui se laisse pas toucher ( Daphné )   Dim 3 Déc - 23:11

Avant Daphné, je n’avais jamais eu à offrir de cadeau d’anniversaire. En dehors de ma mère, je n’avais pas de femme assez proche de moi pour que j’envisage de faire un cadeau d’anniversaire. Mais voilà, Daphné était arrivée dans ma vie et avait tout chamboulé. Je n’étais vraiment plus le même. J’avais longtemps hésité sur le choix des cadeaux, heureusement, ma mère me donnait d’excellents conseils. C’était elle qui avait eu l’idée du bracelet. Comme quoi, elle avait bien fait de me rejoindre ici.

Après le restaurant, je m’étais dépêché de ramener ma petite amie chez elle. C’était toujours comme la première fois où je l’avais ramené, après l’agression qu’elle avait subie. Mais cette fois-ci, les conditions étaient totalement différentes. Daphné avait un coup dans le nez, un tout petit bien sûr ! Et puis, c’était son anniversaire. Je lui offrais des places pour aller voir les Black Eyed Peas et j’eus droit à un énorme câlin en remerciement. Et même bien plus car Daphné me sauta dessus. Puis, elle m’attrapa par la main et m’entraîna dans sa chambre. Vu la passion qu’elle y avait mis, je comprenais très vite que les choses allaient devenir très rapidement plus… Passionnelles !

Une fois dans sa chambre, Daphné m’embrassa fougueusement. Et Daphné avait le don de réveiller le mini moi ! Rapidement, elle déboutonna ma chemise. Je la retirais avec vigueur avant d’amener ma petite amie sur son lit. Je m’allongeais sur elle et l’entendit me dire que j’étais beau. Je lui murmurais alors à l’oreille :

« Tu l’es encore plus, princesse… »

Puis, lentement, je glissais ma langue dans son cou tandis que mes mains parcouraient son corps. Je la caressais tendrement. Je sentais que j’étais prêt à aller bien plus loin avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 179
♈ Friandises : 160
♈ A New York depuis : 18/09/2013
♈ Quartier : Brooklyn

MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire ma princesse bien trop sexy qui se laisse pas toucher ( Daphné )   Lun 18 Déc - 18:28

Le champagne faisait son effet. Je me sentais un peu trop joyeuse pour être normal, même si je n’étais pas du genre à faire la tête mais plutôt à sourire et à être de bonne humeur. Bon, j’avais peut-être un peu trop forcé la dose mais on ne vivait qu’une seule fois après tout, non ? Et puis Jake me ramenait chez moi donc j’étais en sécurité. Je savais que j’arriverai à bon port quoi qu’il arrive. De quoi me rassurer. Mais ce dont je ne m’attendais pas c’était qu’une fois chez moi j’aurais encore un nouveau cadeau : des places pour aller voir les Black Eyed Peas ! Là j’étais aux anges, vraiment. Et ça c’était grâce à mon amoureux à moi et rien qu’à moi !

Je n’avais pas du tout envie que la soirée se termine. J’avais envie que mon Jake reste encore un peu avec moi. Je jouais sur le fait que c’était mon anniversaire et qu’il ne pouvait rien me refuser. Oui, c’était du chantage, mais qu’est-ce que je m’en foutais ! Et puis je précisais aussi qu’on était tout seul. Mon père n’était pas présent ce soir (alors que c’était quand même mon anniversaire !), alors nous pouvions profiter un peu du fait que nous étions que tous les deux. Et ma langue se délia un peu, beaucoup, en lui avouant que le côté duplex n’était que pour moi et que nous pouvions en profiter. Et c’était sans attendre la moindre réponse de la part de Jake.

Une fois dans ma chambre, je déboutonnais la chemise qu’il portait pour aller caresser la peau de son torse. Je lui signalais qu’il était beau, même s’il devait déjà le savoir. Mais je n’avais pas souvenir de lui avoir dit un jour alors du coup je me rattrapais. Jake me conduisit jusqu’à mon lit où je m’affalais comme un gros caca. Je devais avoir les cheveux complètement éparpillés sur ma couette, mais je m’en moquais complètement. En revanche, j’avais l’impression de voler dans les airs. Mon lit ne m’avait jamais semblé aussi moelleux de toute ma vie. Je gloussais légèrement tandis que Jake venait s’installer à côté de moi. Je me sentis rougir quand il m’affirma que je l’étais encore plus.

- Mais non c’est pas vrai, commençais-je à répondre.

Malheureusement je n’eus pas trop l’occasion d’aller au-delà de mes paroles parce que Jake venait de faire un truc qui me faisait fondre comme neige au soleil : il venait de glisser sa langue dans mon cou et aussitôt mes paupières se fermèrent et un léger soupire s’échappa de mes lèvres tandis que ses mains vinrent se poser sur moi. Machinalement une de mes mains vint fourrager dans ses cheveux bruns tandis que son visage était niché dans le creux de mon cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire ma princesse bien trop sexy qui se laisse pas toucher ( Daphné )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Joyeux anniversaire ma princesse bien trop sexy qui se laisse pas toucher ( Daphné )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Joyeux anniversaire au chef adoré
» joyeux anniversaire Leetha.
» Joyeux Anniversaire Roberto !!!!!
» Joyeux anniversaire floc!
» Folie Meurtrière ♥ Joyeux anniversaire ! ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty New-York ::  :: Manhattan :: Les restaurants-