Dirty New-York

Qui a dit que le linge sale se lavait uniquement en famille ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Quoi ? T'es jalouse ? [PV Caly]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Warren R. Brown

♈ Messages : 16
♈ Friandises : 19
♈ A New York depuis : 18/06/2015

Quoi ? T'es jalouse ? [PV Caly] Empty
MessageSujet: Quoi ? T'es jalouse ? [PV Caly]   Quoi ? T'es jalouse ? [PV Caly] EmptyMar 25 Sep - 8:23

Malgré l’argent de la famille Brown, je n’avais jamais été dans une grande Université parce qu’au final, mes parents n’étaient pas ceux qui gagnaient le mieux leur vie, même si mes grands-parents insistaient pour les aider financièrement à avoir une vie meilleure. Sauf que mes parents ne voulaient rien devoir à qui que ce soit et je les comprenais très bien. Moi non plus, j’aimais pas qu’on nous file un coup de main si c’était pour ensuite avoir des dettes et devoir se sentir redevable. Alors du coup, question étude, j’avais été dans une bonne Université sans forcément avoir à payer des droits d’entrée faramineux. Je m’étais mélangé avec le petit peuple et ça m’allait complètement. Les réunions de famille nous rappelaient suffisamment à quel point certains membres de notre famille roulaient sur l’or, mais pas nous. Et certainement pas moi ! Ce n’était pas avec mon salaire de vendeur que j’allais me créer une fortune, mais j’en avais rien à faire. J’étais très bien comme ça.

Sauf qu’une cousine du côté de ma mère venait d’être acceptée dans l’université où j’avais étudié et elle m’avait appelé afin de lui venir en aide. Cette cousine, Valeria, je la connaissais depuis toujours, et je la voyais mal refuser de l’aider même si au début, je ne voyais pas trop en quoi je pouvais bien lui être utile parce qu’on ne va pas se mentir : les études et moi… Mais en fait, c’était juste pour l’aider à se repérer dans ces lieux nouveaux. Du coup, je l’avais accompagné là-bas et putain, une foule de souvenirs de mes années de fac m’était revenue en tête. Ah c’était le bon temps l’époque où on pouvait sécher les cours, dormir pendant l’amphi, ou même mater un film. Je me souvenais même d’un mec qui s’était mis à mater un porno au beau milieu de la conférence. Toutes les rangés du dessus avait eu un magnifique visuel sur son écran d’ordinateur. Le prof n’avait jamais compris pourquoi on s’était mis à siffler et à foutre du boucan.

Enfin bon c’était la bonne époque. Puis, je pouvais aussi constater que certaines choses n’avaient pas changé depuis que j’avais quitté les lieux. Ca ne remontait pas à si loin non plus, mais quand même en trois ans il aurait pu y avoir des changements et en fait, pas du tout. Il y avait même des têtes que je connaissais, mais je fis un peu comme si de rien était. Surtout si c’est pour recroiser le personnel administratif incompétent. D’ailleurs, la pauvre Valeria avait un peu galéré à avoir sa carte étudiante. Ce qu’ils pouvaient être débiles parfois dans les bureaux… Mais bon à la fin de la journée, elle avait réussi à finir son inscription dans les règles et elle allait bientôt pouvoir commencer ses cours. Une bonne chose de faite quoi ! En cours de journée, j’avais reçu un message de la part de ma mère qui souhaitait que je passe avec Valeria parce que ça faisait un petit moment qu’elle l’avait pas vu. Je pouvais comprendre, c’était sa seule « vraie » nièce. Du côté de ma mère, on était vachement moins nombreux que du côté des Brown. Du coup, elle essayait de profiter de la moindre occasion pour voir sa famille. Puis ils étaient moins envahissants que certains Brown. Un peu comme cette tante Muriel qui s’éclatait parfois à débarquer quand on l’attendait le moins.

Ma mère était aux anges d’avoir Valeria chez elle si bien qu’elle lui posait mille et une questions sur sa vie. Un peu comme si ça faisait des siècles qu’on ne l’avait pas vu alors que pas du tout. Si mes souvenirs étaient exacts, elle et ses parents étaient venus dîner le mois dernier. Je m’en souvenais parce que ça faisait à peine quelques jours que j’avais revu Caly, une autre de mes cousines mais du côté de mon père, et je n’avais pas pu m’empêcher de penser que ma relation avec elle était vraiment unique parce que je ne me voyais pas faire la même chose avec une autre. Genre j’avais essayé de m’imaginer avec Valeria, mais j’avais trouvé ça trop bizarre. Alors qu’avec Caly… ben Caly avait un goût d’interdit qui faisait que j’y retournerai bien encore et encore. Y’avait peut-être un truc chez moi qui tournais pas rond hein !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I.-P. Calypso Brown

♈ Messages : 15
♈ Friandises : 14
♈ A New York depuis : 13/06/2015

Quoi ? T'es jalouse ? [PV Caly] Empty
MessageSujet: Re: Quoi ? T'es jalouse ? [PV Caly]   Quoi ? T'es jalouse ? [PV Caly] EmptyMar 9 Oct - 13:15

Allongée sur mon lit... Ou plus exactement, à l’envers la tête tombant dans le vide. J’expirais la fumée de mon joint en faisant des ronds. J’étais devenue experte en la matière entre les joints, les cigarettes et les chichas que je fumais. C’était le deuxième joint que je fumais en moins de trois heures. Je devenais sûrement accro à cette merde, il fallait que je m’arrête avant de passer à quelque chose de plus fort. Avant d’arriver à New-York, j’avais eu une vie... Disons mouvementée. J’avais fait l’expérience des drogues dures. Mais j’avais décidé de ne plus retenter l’expérience. J’avais beaucoup de gens mourir d’une overdose. Même si j’avais fini par me blinder l’esprit pour ne plus être atteinte, je ne voulais plus rvoir ce genre de choses. Et puis, me faire choper avec un joint pouvait être sans conséquence mais avec un sachet de poudre blanche ou une seringue... Je risquais de retourner en prison et cette fois-ci pour un bon moment. Même si j’avais été dans une aile réservée aux gosses de riches de mon genre, la prison n’était clairement pas mon endroit favori.

Avec un sourire, je me relevais. Je jetais mon joint par la fenêtre avant de me diriger dans mon dressing. Depuis ma sortie de la douche, je n’avais pas réussi à m’habiller, ne sachant pas quoi mettre. Mais à présent que j’avais un point de chute, je trouvais une tenue ! J’enfilais un débardeur blanc, un jean boyfriend déchiré et une paire d’escarpins noirs. J’attrapais une veste noire au cas où il ferait un peu frais. J’attachais mes cheveux en un chignon d’où je laissais des mèches rebelles s’échapper. Je mis également une paire de lunette de soleil XXL et maquillais mes lèvres d’un rouge éclatant. Une fois prête, je commandais un Uber. Marcher avec des talons ? Très peu pour moi. Puis, une fois que je fus en voiture, j’envoyais un message à Warren pour le prévenir de mon arrivée.

A l’arrière de la voiture, je regardais défiler les passants, les autres voitures. Tout en pensant à Warren... La situation était tout ce qu’il y avait de plus étrange... Et d’incestueux. Warren était mon cousin. Sa famille était l’une des seules où le juge ne m’ait pas envoyé. On s’était vus étant petits avant de se perdre de vue... Pour se retrouver par hasard lors d’une soirée un peu trop arrosée. Nous avions couché ensemble sans connaître notre lien de parenté. Pourtant même après l’avoir su durant une réunion de famille, nous avions recommencé à coucher ensemble... Bizarrement, je m’en foutais... Peut-être parce qu’avant lui, un de nos oncles m’avait violé. Bon, théoriquement, il n’était pas de mon sang, étant donné que c’était sa femme qui était la jeune sœur de mon père défunt. Je n’avais jamais parlé à personne de ce viol, ni de certaines personnes ayant des vues sur moi. Et maintenant que Warren faisait partie de mes partenaires de jeu, je voyais encore moins l’intérêt d’en parler. Mais Warren était différent, il m’attirait comme n’importe quel homme, j’en oubliais notre lien de parenté.

J’arrivais rapidement devant l’immeuble où vivait Warren et ses parents. J’y entrais et allais à leur appartement. Une fois devant la porte, je sonnais. Je retirais mes lunettes de soleil que je mis sur ma tête en attendant que l’on m’ouvre. J’espérais que Warren soit seul... Si l’on pouvait recommencer les galipettes, je ne disais pas non...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Warren R. Brown

♈ Messages : 16
♈ Friandises : 19
♈ A New York depuis : 18/06/2015

Quoi ? T'es jalouse ? [PV Caly] Empty
MessageSujet: Re: Quoi ? T'es jalouse ? [PV Caly]   Quoi ? T'es jalouse ? [PV Caly] EmptyLun 22 Oct - 13:43

Valeria était extrêmement calme et douce comme personne. C’était sans aucun doute la seule personne au monde que j’avais jamais vu s’énerver ou piquer une crise. Non, elle était toujours posée, entrain de relativiser, tout ça, tout ça. Bref, une sainte cette fille ! Mais vraiment. Du coup, je ne savais pas trop pourquoi mais quand je la regardais, comme ça, j’avais un peu peur qu’elle ne se fasse dévorer par un cannibale parce qu’elle se montrerait trop gentille avec lui et que l’autre en profiterait jusqu’à la dévorer entièrement. J’étais plus proche de la famille de ma mère que celle de mon père parce qu’ils étaient plus simples, ils se prenaient moins la tête pour des broutilles. Alors c’était certain que j’avais vu Valeria grandir au fil des ans jusqu’à aujourd’hui. C’était juste ma cousine, voir même peut-être la petite sœur que je n’avais jamais eu parce que j’étais un enfant unique.

Alors que nous étions tous assis dans le salon de mes parents en train de discuter lorsque la sonnerie de mon téléphone retentit. Je jetais un œil dessus pour voir un sms de Caly. Curieux, j’ouvris son message qui m’annonçait son arrivée très prochaine. Un léger sourire se dessina sur mes lèvres. Honnêtement, ça faisait un moment que je ne l’avais pas vu et ça me ferait plaisir de la revoir et de savoir un peu quelle folie allait bien pouvoir à nouveau traverser son esprit. Je gardais la nouvelle pour moi, espérant faire ainsi une surprise à mes parents. Mon père serait sans doute content de la voir. Du coup, je fis comme si de rien était le temps que Caly arrive. Je grignotais quelques biscuits au spéculos tout en écoutant la conversation qui avait lieu entre Valeria et mes parents. Elle nous racontait ses vacances d’été en Floride. Je ne me rappelais pas y avoir été un jour, mais il semblerait qu’elle ait particulièrement apprécié son séjour.

Cependant, je n’eus pas le loisir de m’épancher plus sur ce voyage qui semblait fabuleux étant donné que la sonnette retentit dans tout l’appartement. Mes parents se regardèrent mutuellement tandis que je me levais, les invitant à continuer leur conversation. Je savais pertinemment qui venait sonner à notre porte alors je ne pris même pas la peine de regarder par le judas pour être sûr. Quand la porte s’ouvrit, je découvris ma cousine plutôt sexy et un sourire ravi fit place sur mon visage. Ouais j’étais content de la voir parce que même si notre relation est un peu bancale parce qu’on est cousin et qu’on couche ensemble, je l’appréciais plutôt bien. Elle changeait de tous les membres de ma famille qui étaient trop rangés dans des cases normales. Elle était, à elle seule, une bouchée de fraîcheur !

- Caly, lançais-je. J’suis content de te revoir !

Je m’effaçais pour la laisser entrer et refermais la porte derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I.-P. Calypso Brown

♈ Messages : 15
♈ Friandises : 14
♈ A New York depuis : 13/06/2015

Quoi ? T'es jalouse ? [PV Caly] Empty
MessageSujet: Re: Quoi ? T'es jalouse ? [PV Caly]   Quoi ? T'es jalouse ? [PV Caly] EmptyDim 17 Mar - 0:39

Si on l’on m’avait dit que j’aurais pour crush mon cousin… Je ne l’aurais pas cru. J’étais déjantée comme fille, c’était un fait. Mais je n’avais jamais pensé coucher avec mon cousin. Pourquoi ? Simplement parce que je détestais ma famille. Je ne voulais pas les voir, ni leur parler… Ni même respirer le même air qu’eux ! Pourtant, je ne les connaissais pas tous mais j’avais décidé de les mettre tous dans le même sac que les profiteurs que j’avais connu ! C’était tellement plus facile de tous les haïr plutôt que d’admettre que certains pouvaient être gentils avec moi. Par exemple, le père de Warren avait toujours été sympa avec moi quand j’étais enfant. Et le jour de nos retrouvailles, il n’avait pas eu ce regard lubrique que certains avaient. Je savais que si j’avais été dans sa famille, jamais il n’aurait posé la main sur moi. J’aurais sûrement été bien plus heureuse… Mais malheureusement, je ne pouvais pas revenir en arrière. Sinon, mes parents seraient encore là.

Donc, je couchais avec mon cousin… Bon ça n’arrivait pas aussi souvent qu’on pouvait le croire. En réalité, nous avions couché ensemble deux fois. La première fois, je n’avais pas su qui il était pour moi. On s’était rencontrés en boîte, nous étions tous les deux complètement défoncés. Je n’avais pas beaucoup de souvenirs de cette nuit-là mais je savais que je m’étais bien amusée. La deuxième fois, c’était pendant une réunion de famille, et c’est là que nous avions appris notre lien de famille. Sauf que ça ne nous avait pas arrêté. Au contraire ! Pour moi, c’était comme de me dire, « Fonce, ma grande ! ». Le goût de l’interdit… C’était comme de mettre de l’huile sur le feu en espérant l’éteindre. En tout cas, cette deuxième fois avait été… Mémorable et je pouvais le dire, Warren était un bon coup ! Un très bon même !
Si je pouvais remettre le couvert avec lui, je ne m’en serais absolument pas gênée, bien au contraire. Je voulais le revoir et m’envoyer en l’air avec lui. D’où ma visite chez lui. Au moins, cette fois-ci, nous ne serions pas dérangés par la tante Muriel qui essayait de fourrer son nez partout où elle pouvait… Quelle fouine, celle-là !
J’arrivais donc devant chez Warren et sonnait à la porte. Lorsqu’il ouvrit, je lui offris mon plus beau sourire tout en retirant mes lunettes de soleil.

- Comment tu vas ?
Lui demandais-je en lui embrassant la joue. Chastement, pour une fois !

Puis, je m’avançais dans l’appartement de mon cher cousin. Un peu comme partout, j’entrais et fis comme chez moi. Je vis ses parents que je saluais chaleureusement. Tandis que je saluais la jeune fille qui était avec eux, mon oncle nous présenta. Valeria était une cousine à Warren mais du côté de sa mère. Je lui fis un sourire. Elle était mignonne, quoi que son air fragile fût trop visible ! Elle allait se faire manger !
Lorsque Warren s’assit à côté d’elle, pendant un bref instant, je ressentis une vague de chaleur. Pas comme lorsqu’il me touchait non. Plutôt une vague de chaleur liée à la colère. Oui, j’étais furieuse pendant un bref instant. Mais je fis bonne figure en priant que mon regard ne m’ait pas trahi.

- Alors, depuis la réunion de famille, vous allez bien ? Demandai-je aux parents de Warren.

Je m’inquiétais pour eux, sincèrement. La famille Brown pouvait être tellement tordue ! Et celle de Warren était tellement plus simple, plus tranquille. Et puis, je savais que mon oncle était réellement inquiet pour moi. Il faut dire que je n’avais pas eu le comportement exemplaire que beaucoup attendaient. La première fois que j’avais revu la tante Muriel et que je lui avais parlé de mon séjour en prison, elle semblait au bord de la crise d’anévrisme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Quoi ? T'es jalouse ? [PV Caly] Empty
MessageSujet: Re: Quoi ? T'es jalouse ? [PV Caly]   Quoi ? T'es jalouse ? [PV Caly] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Quoi ? T'es jalouse ? [PV Caly]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» De quoi parlera le tome 8 ? (Mettez ici vos idées !)
» Quoi acheter Gondor [Sda]
» c quoi: "blob frimeur,blob bouffon vert...."et tou
» Quoi écouter a 2h du Mat en attendant l'ouverture de LC!
» Mais c'est quoi cette tête ? Oo (âme sensible, dégagez ='p)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty New-York ::  :: Manhattan :: Upper East Side :: Appartement de Warren R. Brown-