Dirty New-York

Qui a dit que le linge sale se lavait uniquement en famille ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Tu m'as l'air perdu (pv Travis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

♈ Messages : 3
♈ Friandises : 4
♈ A New York depuis : 10/02/2018

MessageSujet: Tu m'as l'air perdu (pv Travis)   Mer 30 Mai - 19:28

Il y avait des jours, comme ça, où on avait l’impression que rien n’allait correctement. J’avais la désagréable impression qu’aujourd’hui, je ne serais pas du tout productive parce que je n’arrivais à rien. Assise face à mon chevalet et ma toile, je n’avais pas l’inspiration nécessaire pour continuer à peindre. J’avais bel et bien le pinceau en main, mais il semblerait que l’inspiration n’était pas au goût du jour, malgré la musique excessivement forte qui résonnait dans mes oreilles. J’avais pourtant activé la bonne playlist, mais quand on avait affaire à un jour sans…. et bien c’était un jour sans. Ni plus, ni moins. Je rangeais ma toile et en sortie une toute neuve afin de laisser parler ma spontanéité. J’attrapais de nouvelles peintures et je changeai de playlist avant de remettre mon portable dans la poche arrière de mon mini-short.

Plusieurs heures s’écoulèrent lorsque je me reculais de ma toile et posais mes mains sur mes hanches afin d’admirer un peu mon chef d’œuvre. Qui n’en était clairement pas un, mais ce n’était pas bien grave parce que ça m’avait fait du bien d’envisager autre chose et surtout ça m’avait décompressé. Travailler sur une seule et même toile, ce n’était pas toujours facile puisqu’il arrivait souvent qu’à un moment donné, l’inspiration s’en aille pour mieux revenir après. Je rangeais la salle d’art et une fois que le matériel utilisé fut rangé, je quittais la salle en prenant soin de fermer la porte derrière moi. Je passais une main dans mes cheveux et sentis quelques gouttes de peinture encore fraîches s’étaler. Super ! Un bon shampoing s’imposait apparemment. Sauf que la journée de cours n’était pas terminée. Il me restait encore un cours pour terminer cette journée et il n’allait pas tarder à commencer.

Ma sacoche sur l’épaule, je pris la direction de l’amphithéâtre lorsque je remarquais un jeune homme qui avait l’air complètement perdu. Je ralentis le pas et le regardais avec plusieurs feuilles de papier dans les mains. Il n’avait pas l’air que perdu, mais aussi désorienté. Je me mordillais la lèvre inférieure et replaçais une mèche de cheveux derrière mon oreille avant de prendre la décision d’aller le voir. Ce qu’il y avait de honteux c’est que certains passaient, tout en le regardant, mais aucun ne s’arrêtait pour lui proposer son aide. Les gens étaient beaucoup trop égoïstes !

- Excuses-moi, fis-je lorsque je fus assez proche de lui. Je peux t’aider ? Tu m’as l’air un peu perdu.

Je lui offris un sourire bienveillant, ne faisant pas cas du fait que je ne le connaissais ni d’Eve, ni d’Adam, mais que pourtant, je le tutoyais avec beaucoup de naturel. J’espérais simplement qu’il ne s’agissait pas d’un nouveau prof qui venait de débarquer parce qu’auquel cas… je l’avais tutoyé et il aurait toutes les raisons du monde de me remettre à ma place d’étudiante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 2
♈ Friandises : 1
♈ A New York depuis : 02/03/2018

MessageSujet: Re: Tu m'as l'air perdu (pv Travis)   Jeu 19 Juil - 20:06

Mon réveil sonna à 6h30 et je me levais d’un bond. J’étais à la fois excité et stressé. J’allais enfin aller à l’école ! Je pensais alors à Sarah… Si seulement elle me voyait, prêt à réaliser mon rêve ! C’était grâce à elle… Une larme coula le long de ma joue. Elle était toujours dans mon cœur, dans mes pensées. Mon psychiatre m’avait dit que je devais me laisser aller à mes sentiments, ne pas les refouler sinon je pouvais être sujet à des crises de colères terribles. Donc, chaque fois que je sentais les larmes monter, je les laissais couler. Tout en pensant à elle, je me préparais pour aller en cours. En dehors d’elle, je ne connaissais personne. J’avais une famille, bien sûr… Mais je refusais de penser à eux, surtout pas en ce jour où je réalisais enfin mon rêve. Non, je ne voulais surtout pas arriver en cours plein d’animosité… J’étais assez stressé comme ça.

J’enfilais un t-shirl, un sweat-shirt à capuche et mon jean préféré… Celui à déchirures, le premier que je m’étais acheté après avoir touché mon premier salaire. J’enfilais mes boots. Voilà ! J’étais enfin prêt à être officiellement étudiant en développement informatique. Je ne ressemblais pas en rien aux geeks que les séries que Sarah me montrait dépeignaient. Non, je me considérais comme un mec plutôt normal… En dehors de mon passé étrange.

Je sortis de mon petit studio et me dirigeais vers l’université. L’un des avantages à vivre sur le campus était que j’avais plus de temps pour dormir. Je rajustais mon sac en bandoulière sur mon épaule tout en terminant ma banane. Je devais me rendre au secrétariat afin de recevoir des papiers, dont mon emploi du temps.

Une fois que j’eus récupéré tous les documents qu’il me fallait, je me dirigeais vers… Où ? Aucune idée, je ne savais absolument pas où j’étais. Je jetais un coup d’œil au plan que l’on m’avait fourni… Sauf que je n’y comprenais rien. Je regardais autour de moi sauf que… Je devais être invisible car personne ne semblait remarquer ma présence… Jusqu’à ce qu’une jeune femme vienne m’aider. Je tournais la tête et… Je perdis mes moyens. Elle était tellement belle… Je me mis à bégayer, rougir avant d’essayer de reprendre une certaine contenance.

« Excuse-moi… Je voulais dire, je cherche la bibliothèque. Et je n’ai aucune idée où aller. »

Etant donné que je n’avais pas cours, je voulais en profiter pour essayer de rattraper mon retard. Et puis, j’avais envie d’être au calme sans tout ce monde…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 3
♈ Friandises : 4
♈ A New York depuis : 10/02/2018

MessageSujet: Re: Tu m'as l'air perdu (pv Travis)   Ven 17 Aoû - 8:15

L’avantage quand on avançait dans ses études c’était qu’il y avait de moins en moins d’heure de cours et plus de temps libre. Pour travailler, bien sûr. Mais moi, travailler, ça ne faisait pas partie de mon temps libre. Je l’occupais autrement, et notamment en peinture. Quand on avait une passion, on la vivait jusqu’au bout. C’était ainsi. Je pourrais passer des heures et des heures à peindre sans m’arrêter, oubliant même de manger. Des fois, j’étais obligée de mettre des sonneries pour que je me rappelle l’heure. À l’époque, ça avait beaucoup énervé mes parents que j’oublie de manger, mais depuis que j’étais partie de chez eux pour m’installer dans mon petit studio, je n’étais plus obligée d’afficher un air coupable quand mon estomac me rappelait à l’ordre pour que j’avale un morceau.

En me rendant à mon seul et unique cours de la journée, après avoir passé des heures à peindre sans me soucier un seul instant de ce qui m’entourait, je me reconnectais à la réalité pour me rendre compte qu’il y avait devant moi un jeune homme qui semblait complètement perdu. Peut-être un nouveau ? L’Université était particulièrement grande et c’était un peu difficile quand on débarquait au beau milieu de l’année au lieu du début où les premières années et les nouveaux arrivés en cours de route avaient le droit à une visite complète dans les moindres détails. Une visite particulièrement ennuyante mais qui pouvait s’avérer fortement utile quand même. Machinalement, je me dirigeais vers lui et lui demandais s’il avait besoin d’aide parce qu’il me semblait réellement perdu. Aussi le tutoyais-je par automatisme, ne pensant pas un seul instant qu’il pouvait éventuellement s’agir d’un prof. Bon, il n’avait pas la tête du nouveau professeur et il me semblait « trop jeune » aussi, mais il fallait toujours se méfier des apparences et du coup, je croisais les doigts pour ne pas avoir fait une boulette.

Il ne m’en tint pas du tout rigueur, bien au contraire, il me demanda où était la bibliothèque. Je lui offris mon meilleur sourire. J’avais eu raison, il était nouveau et était complètement perdu. Je remis mon sac correctement sur mon épaule.

- Viens, je t’y emmène si tu veux. L’Université est pas mal grande, mais tu arriveras à te repérer assez rapidement par la suite. Je m’appelle Katy, par ailleurs. Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tu m'as l'air perdu (pv Travis)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu m'as l'air perdu (pv Travis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» PERDU DOSTY CANICHE ABRICOT 1 AN (33)
» Seul et perdu...
» Rêve perdu cherche rêveurs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty New-York ::  :: Brooklyn :: Université de New-York-