Dirty New-York

Qui a dit que le linge sale se lavait uniquement en famille ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Mieux vaut loucher qu'être aveugle !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

♈ Messages : 4
♈ Friandises : 3
♈ A New York depuis : 26/05/2016
♈ Quartier : Manhattan

MessageSujet: Mieux vaut loucher qu'être aveugle !   Jeu 26 Mai - 17:14







Savannah Jones
ft. Katherine McNamara

~ La maladie est la fin de tout ~


Bonjour et bienvenue à New York, ville la plus célèbre des Etats-Unis et connue pour ses élites. Avant de vous laissez faire le tour de la ville, nous avons besoin de quelques informations à votre sujet. Premièrement, comme vous appelez vous ? Savannah Jones Bien, maintenant il nous faut votre date et lieu de naissance, ainsi que votre âge: Je suis née à New-York il y a 19 ans de ça Parfait, êtes-vous célibataire? Eternelle célibataire Avez-vous un métier? Si oui, lequel? Moi, travailler ? Essayez donc sans vos yeux ! D'accord, depuis quand êtes-vous à New York ? J’y suis depuis toujours Cette ville vous plait? Qu'aime- vous ici? Autrefois, j’aimais bien m’y promener mais maintenant c’est difficile de l’apprécier sans les yeux Nous avons bientôt terminé, ne vous inquiétez pas. A quel groupe appartenez-vous ? Sundae. Voilà, nous avons terminé le petit interrogatoire. Merci d'avoir répondu à toutes ces questions, et bonne chance à New York.


~ because everybody has a story to tell ~


Savannah est née avec une maladie incurable. Heureusement, ceci fut découvert dès sa naissance et ses parents furent mis au courant immédiatement. En grandissant, la vue de Savannah allait finir par disparaître. Toute sa vie fut pleine de visite chez l’ophtalmologue afin d’évaluer l’évolution de sa vue. Étonnement, jusqu’à l’âge de dix ans, la fillette conserva une excellente vue. Passer cette âge, il fallut qu’elle commence à porter des lunettes. Au début, ce fut assez compliqué parce que Savannah n’aimait pas porter des lunettes, mais malheureusement, elle n’avait pas le choix. Et puis, cela suscitait également des questions de la part de ses camarades à l’école, du genre : « Pourquoi tu portes des lunettes ? » - « Tu n’en avais pas besoin avant ! ». La demoiselle n’avait jamais parlé de sa maladie aux autres, elle voulait garder ça sur elle afin d’éviter de susciter la pitié des autres. Dès qu’il s’agissait de maladie, le regard des gens changeait et elle n’aimait pas les changements.

Jusqu’à ses quinze ans, Savannah put suivre les cours comme tout le monde sans que sa perte de vue ne la gêne de trop. Puis quand ce ne fut plus possible, il fallut qu’elle se rende à l’évidence : elle ne pouvait plus aller à l’école. Ses parents voulurent l’envoyer dans une école privée afin qu’elle suive des cours avec des enfants aveugles, mais elle refusa. Elle trouvait cela trop dégradant. Alors ses parents engagèrent des professeurs particuliers. Un matin, lorsqu’elle se réveilla, elle fut définitivement aveugle. Savannah pleura pendant des heures sa nouvelle condition. Mais le pire, ce fut d’apprendre à marcher avec une canne blanche. Au départ, quand Savannah voyait encore un peu, elle pouvait éviter les obstacles, mais maintenant que sa vision était noire, elle se cognait partout. Heureusement que chez elle, elle avait ses repères, mais une fois dehors, elle était perdue.

Elle prit des cours afin de savoir comment se servir d’une canne blanche. Elle y mit beaucoup de mauvaises volontés mais après plusieurs mois passés, elle sut se diriger toute seule. Néanmoins, ce n’était pas pour autant qu’elle sortait de chez elle. Savannah devint casanière. Elle en vint à ne plus sortir de chez elle, ce qui désespérait profondément ses parents. Quand on essayait de la forcer de chez elle, elle piquait une colère noire et s’enfermait pendant des jours dans sa chambre, oubliant presque de se nourrir. Du coup, on ne la forçait plus à sortir. Elle prenait elle-même la décision de mettre les pieds dehors, ce qui n’arrivait quasiment jamais. Parfois, elle sortait simplement dans le jardin et lisait des livres pour aveugle. Savannah n’arrivait pas à parler de morse, mais plutôt d’écriture pour aveugle. Elle détestait sa maladie. Elle ne savait même plus à quoi elle ressemblait et ça la frustrait.

Savannah était devenue invivable. C’était devenue une vraie peste. Elle ne supportait plus personne. Elle ne se supportait même plus elle-même. Et pourtant il fallait bien qu’elle fasse avec. Suite à son infirmité, ses sens s’étaient développés, notamment l’ouïe. C’était devenu tellement soudain qu’elle avait souvent mal à la tête. Se retrouver au milieu de la fouille lui était pesant et les rares fois où elle sortait, elle souhaitait rentrer rapidement.


~ Because we are all different and all unique ~


Savannah pourrait être magnifique si elle n’affichait pas tout le temps un air sévère. C’est une jeune femme de taille moyenne. Elle possède de magnifique long cheveux roux et a une peau cristalline sans aucune imperfection. Généralement, les personnes rousses avaient des tâches de rousseurs, mais elle, elle n’en possédait pas un seul. Peut-être un ou deux grains de beauté, mais rien à voir avec des tâches de son. Ses yeux sont verts. Ses pupilles ont gardé leur teinte, malgré un certain éclaircissement dû à sa maladie. Elle pourrait s’estimer chanceuse, mais comme elle ne peut plus se voir, elle n’en sait rien.
Question vestimentaire, Savannah n’est pas bien compliquée parce qu’elle ne voit pas ce qu’elle porte. C’est sa mère qui lui achète ses vêtements et croyez-moi, même si c’est sa mère qui choisit ses vêtements, la jeune femme apparaît comme n’importe quelle personne de son âge, portant des vêtements à la mode.

Dans le fond, Savannah n’est pas quelqu’un de méchant. Elle conserve énormément de colère et de rancœur face à sa maladie qui l’a rendu aveugle. Elle est donc devenue une personne à prendre avec des pincettes. Malgré ça, c’est une jeune femme intelligente avec beaucoup de culture. Elle a de la conversation, mais dès qu’on ne va pas dans son sens, elle a tendance à s’énerver. Non pas qu’elle n’accepte pas l’avis des autres, mais Savannah est devenue tellement fermée qu’elle ne souhaite pas qu’on essaie de lui ouvrir l’esprit à coup de paroles bien pensantes. Elle a également perdu sa joie de vivre et tout ce qu’on peut espérer pour elle, c’est quelqu’un qui lui redonnera cette joie perdue.


icon100*100
icon100*100
◣ Prénom/Surnom: Bonbon rose
◣ Âge: 18 ans
◣Comment es-tu arrivé ici?: Grâce à Ella
◣Que penses-tu du forum?: Si Ella s'est inscrite, je lui fais confiance pour dire que ça à l'air d'être un chouette forum
◣Fréquence de connexion: 3/7j
◣Code du règlement: ok by Dy, bisou de moi


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
    I'm The Beauty Queen

♈ Messages : 92
♈ Friandises : 39
♈ A New York depuis : 25/08/2013
♈ Quartier : Manhattan

MessageSujet: Re: Mieux vaut loucher qu'être aveugle !   Jeu 26 Mai - 17:17

Bienvenue parmi nous Very Happy

Bon jeu sur le forum brille

_________________
Dylan Jodelle Townsend
I'M THE QUEEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mieux vaut loucher qu'être aveugle !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Galaad - Mieux vaut se méfier de l'eau qui dort ! [Terminée]
» JAELYN (+) mieux vaut rater un baiser que baiser un raté.
» Mieux vaut tenir un lapin que poursuivre un lièvre [Sydney & Chase]
» Mieux vaut ne pas songer au passé, rien ne le peut changer.
» Mieux vaut tard, que jamais [PV Anya]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty New-York ::  :: Dis nous qui tu es :: Welcome to New-York-