Dirty New-York

Qui a dit que le linge sale se lavait uniquement en famille ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Gala de charité en perspective (PV Jessica)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

♈ Messages : 8
♈ Friandises : 9
♈ A New York depuis : 16/03/2016
♈ Quartier : Manhattan

MessageSujet: Gala de charité en perspective (PV Jessica)   Dim 8 Mai - 19:13

Selon son frère, Micah était quelqu’un de trop banal pour qu’un jour une femme lui prête de l’attention. Le dernier appel téléphonique que le cadet des Templeton avait reçu de sa mère, c’était pour l’entendre dire qu’il serait peut-être temps qu’il se trouve une fiancée. Forcément, son frère aîné était fiancé une demoiselle de plus charmante alors sa mère espérait voir ses deux fils fiancés et prêts à faire un excellent mariage. Comme si cela était nécessaire pour réussir sa vie. Micah n’était pas spécialement pressé de se voir faire passer la bague au doigt mais depuis qu’il avait dit le sujet de sa conversation avec sa mère à son frère, celui-ci lui avait affirmé que le jour où il trouverait une femme, il pleuvrait des cordes.

Ce soir encore, Micah devait se rendre à un gala de charité où serait réuni absolument tout le petit gratin new-yorkais. Il n’était pas friand de ces soirées mais il devait bien avouer qu’elles avaient le mérite d’être connue pour faire une publicité monstre. Et si les Templeton donnaient une somme d’argent assez conséquente à une œuvre de charité, ceux-ci n’en sortirait que plus fort sur le marché. C’était donc de bonnes grâces que le cadet de la fratrie s’était vêtu d’un costume et d’une cravate et ce fut avec son frère qu’il se rendit eu lieu de réception. Comme à chaque fois qu’ils pénétraient dans un endroit huppé, les frères Templeton étaient regardés. Beaucoup de personnes les connaissaient pour être des experts dans leur travail alors cela n’avait rien d’étonnant.

La plupart des invités avait déjà des coupes de champagne dans la main et les petits fours circulaient déjà parmi eux. Micah attrapa une coupe au passage d’une serveuse et se sépara de son frère. Lors de ce genre de soirée, les deux frères ne se côtoyaient quasiment jamais sauf que cela était nécessaire. Ils faisaient bande à part, rejoignant les personnes qu’ils connaissaient. Micah n’avait pas les mêmes connaissances que son frère. Ils en avaient certaines en communes, mais cela n’allait pas au-delà. Le cadet Templeton en vint à saluer plusieurs convives dont il avait la connaissance, échangeant avec eux des banalités et quelques faits du travail. Le temps qu’il fasse le tour de toutes les personnes qu’il connaissait, deux bonnes heures s’étaient écoulées et Micah sentait qu’il aurait besoin d’autre chose que de champagne.

Il se rendit au comptoir qui servait de bar pour la soirée et réclama un verre de bourbon. Du coin de l’œil il remarqua une jeune femme, brune au regard doux, qui semblait être seule dans son coin. Discrètement, Micah l’observa et la trouva plutôt jolie. Aussitôt, les paroles de son frère lui revinrent en mémoire. La banalité des hommes ne semblait pas intéresser les femmes. Elles désiraient quelque chose d’interdit. Or, il fallait bien avouer que Micah était plutôt droit dans ses baskets, il n’avait rien à voir avec ces bad boys qui se faisaient un plaisir de faire parler d’eux. Il remercia le « barman » et but une gorgée de son verre avant de prendre la décision d’aller à la rencontre de cette jeune femme. Il s’approcha assez subtilement et amorça de façon très peu naturel :

- Une demoiselle dans votre genre ne devrait pas rester seule un soir de gala.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 12
♈ Friandises : 13
♈ A New York depuis : 14/12/2015

MessageSujet: Re: Gala de charité en perspective (PV Jessica)   Lun 1 Aoû - 23:24

Je n’avais pas le choix, je devais participer à ce gala de charité. Je n’avais pas tellement envie de m’y rendre sachant que mon fiancé, Edward, ne pouvait pas m’accompagner. Il m’avait expliqué devoir travailler un peu plus son affaire ce qui allait lui prendre beaucoup de temps. Je comprenais totalement, son métier était toute sa vie. Je ne pouvais pas lui en vouloir, j’étais ainsi moi aussi. Je me donnais corps et âme dans mon métier.

Pourtant, pendant que la coiffeuse ajustait mon chignon avec une énième épingle à cheveux qui disparaissait sous mes cheveux bruns, je ressentis un petit pincement au cœur. J’aimais beaucoup Edward mais je sentais bien que ce n’était pas réellement réciproque. Je ne comprenais pas ce qu’il ressentait mais je me sentais… De trop. J’essayais de bien faire pourtant, comme mes parents me l’avaient appris. Je m’efforçais de lui faire plaisir mais j’avais un peu de mal parfois. Je n’avais pas connu d’autres hommes avant Edward, j’avais suivi aveuglement leur éducation. Mais je commençais à le regretter… Je soupirais tandis que je me levais de ma chaise. Je remerciais la coiffeuse qui ramassa tous ses produits etc et me laissa seule avec mes pensées.
Je m’avançais vers le miroir de la chambre. Je plongeais dans mon propre regard, mes yeux verts… On m’avait déjà dit qu’ils étaient ensorcelants. Je ne voyais pas pourquoi, sinon, Edward serait depuis longtemps tombé amoureux de moi, non ? Je soupirais tristement. Je regardais ma longue robe noire. Edward aurait pu être à mes côtés dans un beau costume noir, trois pièces que j’aurais choisi… Mais bon… J’étais réellement seule… Terriblement seule.

La soirée battait son plein, comme on dit. Je rencontrais des têtes bien connues, d’autres un peu moins. Mais je me sentais terriblement mal à l’aise d’être aussi seule à une réception. La plupart des femmes venaient accompagnées. Elles étaient au bras d’un compagnon ou d’un parent… Moi, je tenais ma petite pochette et j’essayais de me faire discrète. Hors de question que l’on me voit seule. Je m’étais donc un peu isolée dans un coin, attrapant au passage une coupe de champagne que je buvais doucement. Je commençais sérieusement à me dire que je devrais rentrer. Jamais je n’aurais dû venir seule, c’était réellement gênant !
Alors que j’étais prête à rentrer discrètement, un jeune homme vint à ma rencontre. Il me fit une remarque qui me fit monter le rouge aux joues. Je savais que ce n’était pas une bonne chose que je vienne sans Edward, et cet homme me le confirmait.

« Je… Euh… C’est vrai mais je suis venue seule… Je fais avec… »
répondis-je timidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 8
♈ Friandises : 9
♈ A New York depuis : 16/03/2016
♈ Quartier : Manhattan

MessageSujet: Re: Gala de charité en perspective (PV Jessica)   Mer 31 Aoû - 10:26

Parfois, les galas de charité pouvaient être profondément ennuyeux mais certains pouvaient se montrer intéressants. Dans tous les cas, les galas étaient fortement utiles pour ramener des sous à la fondation. Certes, les deux frères Templeton étaient de bons donateurs mais au final, ils gagnaient plus que ce qu’ils donnaient. C’était donc tout bénéfice pour eux. Ils faisaient également des rencontres intéressantes et cela ajoutait du monde à leur carnet d’adresse. Micah n’avait que l’entreprise en tête dans ce genre de moment. Il fallait dire aussi que l’entreprise avait pris une ampleur plus qu’inespérée et cela suffisait déjà à assurer une belle vie sur une île privée.

Micah faisait bonne figure au milieu de tous ses gens et s’évertuait à discuter avec chacun d’entre eux. Il en connaissait déjà une bonne partie, si bien qu’ils n’échangeaient que des banalités, presque sur la pluie et le beau temps. Par contre, ceux qui ne connaissaient pas, il s’évertuait à en apprendre le plus possible sur eux afin de savoir s’ils feraient oui ou non de bons associés. Il savait que son frère faisait de même de son coté, ce qui assurerait un magnifique débriefing demain matin autour d’un café et de croissants et pains au chocolat. Lorsqu’il fut las de discuter après deux bonnes heures, Micah s’éloigna des invités, s’assurant qu’il avait besoin d’autre chose que de champagne. Aussi se rendit-il au bar afin de savoir s’il pouvait trouver quelque chose d’un peu plus fort. Les habitants des lieux avaient forcément autre chose à fournir que ce délicieux breuvage doré à bulles. D’ailleurs, Micah n’était pas friand de champagne. Il en buvait par politesse mais s’il pouvait avoir autre chose, il ne disait pas non.

La personne chargée du bar lui assura qu’ils avaient un excellent bourbon. Il accepta aussitôt, ne cherchant pas à savoir s’il était aussi excellent que l’autre le prétendait. Il remarqua une jeune femme qui semblait être seule. C’était rare de voir une femme seule dans les galas. Bien souvent, elles étaient accompagnées de leurs maris, compagnons ou bien même patron. Honnêtement, Micah n’était pas le genre à aller demander à sa secrétaire de l’accompagner. Déjà parce qu’il savait que sa secrétaire avait d’autres choses à faire que de venir pourrir dans un gala de charité et en plus de ça, Micah n’avait besoin de personne pour paraître bien. Et puis, il était là avec son frère. Même si ce n’était pas dans ses habitudes, il alla à la rencontre de la jeune femme et l’aborda de façon peu conventionnelle à ses yeux.

La jeune femme semblait être assez mal à l’aise par sa remarque et aussitôt il eut envie de s’excuser. Mentalement, il se traita d’idiot. Comment mettre une femme mal à l’aise en une seconde, faites appel à Micah. Mais la partie n’était pas encore complètement jouée. Aussi, il lui adressa un sourire confiant et lâcha :

- Personnellement, je vous trouve tout particulièrement courageuse.

Il plaça son verre de bourbon dans sa main gauche et lui tendit sa main droite pour la saluer. Enfin, il se présenta :

- Je me présente : Micah Templeton.

Tout en continuant de sourire, le jeune homme ne put s’empêcher de remarquer les magnifiques yeux de la jeune inconnue. Il ne put s’empêcher de penser que c’était la première fois qu’il se retrouvait captivé à ce point par le regard d’une femme. Et pourtant, il en avait croisé plus d’une. Non pas pour les mettre dans son lit parce que Micah n’était pas de ce genre là. En fait, il ne s’intéressait pas particulièrement à celles-ci au plus grand damne de sa mère qui désirait voir son petit dernier aux bras d’une femme. Son frère était déjà marié et avait une petite fille de trois ans. Un deuxième enfant était en route et pour l’instant, le fait d’être tonton suffisait amplement à Micah. Pour l’instant, il ne voyait pas trop son avenir d’homme marié, mais peut-être parce qu’il n’avait pas encore trouvé celle qui ferait batte son cœur à la chamade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 12
♈ Friandises : 13
♈ A New York depuis : 14/12/2015

MessageSujet: Re: Gala de charité en perspective (PV Jessica)   Ven 16 Déc - 21:26

J’avais grandi dans ce milieu. La haute société. Et je savais comment ça fonctionnait. Je ne pouvais pas me présenter seule à une réception. Je devais venir accompagnée d’un homme. Mais, j’avais décidé de ne pas y faire attention et de me présenter sans cavalier. Grave erreur. Surtout que certains invités me savaient fiancée. Bientôt, on me demanderait où se trouvait Edward. J’aurais dû rester chez moi… A broyer du noir en pensant à ce mariage… Non pas que je ne voulais pas me marier. Mais je commençais à me poser des questions… Avant nos fiançailles, jamais Edward ne s’était réellement intéressé à moi. Je savais que nos parents avaient tout arrangé mais ma mère m’avait assuré qu’Edward était enchanté de cet arrangement… Je commençais à douter sérieusement. Je m’étais attachée à lui mais lui… il semblait toujours distant avec moi. Il était gentil mais… pas comme je l’aurais voulu…

Alors que je priais le Ciel de me faire disparaître sans que personne ne s’en aperçoive, un jeune homme vint me parler. J’avais rougis et répondu maladroitement quelque chose du genre que je faisais avec. Sûrement parce que je ne savais pas quoi répondre d’autre. J’étais si intimidée. Je n’avais pas l’habitude qu’un homme soit aussi charmant avec moi. Edward n’avait jamais tenté de me séduire et avant lui, je n’avais jamais connu d’autres hommes. Donc, je me retrouvais un peu perdue. C’est alors que le jeune homme me déclara qu’il me trouvait particulièrement courageuse. Je le regardais, l’air surpris.

« Vraiment ? Vous le pensez ? »

Je n’avais pas fait chose, après tout, ce n’était qu’un gala. Mais son compliment me fit réellement plaisir. Après tout, ce n’était pas tous les jours que l’on me faisait des compliments… Quoi que parfois, des clients le faisaient. Mais ce n’était pas pareil, il ne m’attirait pas du tout. Et pour certains, ils avaient dans l’idée qu’en me noyant sous les compliments, je finirais par baisser le prix des maisons ou à fermer les yeux sur certaines choses etc.

« Enchantée, Micah… Je m’appelle Jessica, Jessica Marshall. »
dis-je en serrant la main qu’il me tendait.

Finalement, j’allais peut-être apprécier la soirée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 8
♈ Friandises : 9
♈ A New York depuis : 16/03/2016
♈ Quartier : Manhattan

MessageSujet: Re: Gala de charité en perspective (PV Jessica)   Mer 28 Déc - 17:42

Micah ne savait pas du tout ce qui l’avait poussé à aller voir cette jeune femme qui était venue seule à un gala de charité. La plupart des femmes venait accompagnée et elles n’hésitaient pas à payer un escort pour avoir quelqu’un à son bras, quand leurs maris ne pouvaient pas être présents. Mais elle, non. Elle était venue seule sans se soucier un seul instant de ce qu’on pourrait penser d’elle. Bien évidemment, les rageuses présentes en ses lieux se feraient un plaisir de parler sur son dos. Du coup, Micah se faisait un devoir de lui tenir compagnie afin d’éviter qu’une mauvaise réputation ne vienne l’entacher. D’ailleurs, il ignorait si elle avait une quelconque réputation étant donné que c’était la première fois qu’il la voyait.

- Si je le pense ? Un peu que je le pense, répondit-il. Vous êtes venue seule en faisant complètement abstraction de toutes ces vieilles femmes très traditionnalistes qui n’hésiteront pas à vous casser du sucre sur le dos. Non très sincèrement, vous êtes courageuse.

Il tendit par la suite sa main à la jeune femme et se présenta. La demoiselle glissa sa main dans la sienne et se présenta à son tour. Micah ne put que constater à quel point Jessica avait les mains douces. Le contact ne dura que le temps d’une poignée de mains, mais ce fut suffisant pour qu’il s’en rende compte. Il lui offrit un sourire éclatant avant de lâcher la jeune femme et reprendre son verre dans sa main droite. Micah ne savait pas tenir les choses dans la main gauche sans les faire tomber, ou renverser quand il s’agissait de quelque chose. Les seules fois où sa main gauche coopérait, c’était quand elle était aidée de la droite.

- Alors, vous êtes ici pour défendre une cause ou bien vous êtes ici simplement en visite ? demanda-t-il.

Pour ce qui était de Micah, il était ici simplement parce que ça faisait bon genre et comme d’habitude, il ferait un chèque pour la même cause. Lui et son frère donnaient toujours de l’argent à la même cause, tous les ans. Parfois, ils donnaient de l’argent aussi à une autre cause car elle leur semblait aussi intéressante que celle où ils donnaient déjà. Enfin, c’était bien sur une occasion d’apparaître encore et encore en public et d’agrandir leur notoriété. Mais ça, c’était la manière officieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 12
♈ Friandises : 13
♈ A New York depuis : 14/12/2015

MessageSujet: Re: Gala de charité en perspective (PV Jessica)   Mar 21 Mar - 17:37

J’étais seule alors que toutes les femmes présentes étaient venues accompagnées. Je me sentais réellement comme une étrangère. Je n’avais pas ma place, j’aurais mieux fait de rester chez moi. Certes, j’aurais ruminé toute la soirée mais j’avais du mal à supporter les regards que l’on me lançait. Certaines personnes savaient très bien que j’étais fiancée à Edward, alors me voir seule alors que mon fiancé était dans New-York… Oui, c’était un homme très occupé mais les hommes présents aussi l’étaient… Ils avaient cependant réussi à se libérer.
Mais je fus bientôt rejoint par un jeune homme, très élégant. Il me qualifia de femme courageuse, ce qui me surprit. Après tout, je n’avais fait que me rendre à un gala. Rien d’exceptionnel. Mais il continua en me faisant remarquer que toutes ces femmes allaient sûrement jaser durant des heures sur moi. La fiancée d’Edward Borden se rendant à un gala sans personne… Oui, aussi stupide que cela puisse paraître, ces femmes allaient en parler durant des jours. Je jetais un rapide coup d’œil à toutes ces femmes avant de rougir à nouveau. Je ne méritais pas cette médisance. Bienvenue dans le monde des riches.

« Il est vrai qu’elles auront de quoi faire avec moi… Je n’aurais peut-être dû venir. » terminai-je, un air résigné.

Bon sang, je n’étais vraiment pas de bonne compagnie. J’allais finir par le faire fuir alors qu’il avait été le seul à ne pas me dénigrer. Mais j’étais si abattue… Les mots s’échappaient de ma bouche avant que je n’aie réfléchis à leur portée. Après tout, le bel inconnu, Micah, pouvait tout aussi bien être là pour me ridiculiser un peu plus. Peut-être qu’il venait savoir pourquoi j’étais seule afin d’aller raconter aux invités ce que je lui raconterais… Je commençais à virer paranoïaque ! Il se montrait si gentil, je ne pouvais pas le soupçonner gratuitement ! Alors que mes pensées devenaient un peu plus noires, Micah me demanda la raison de ma venue. Avant de lui répondre, je bus une nouvelle gorgée de champagne avec toute la grâce que m’avait inculqué ma mère. Malgré tout, je me devais d’être élégante, c’est ce que l’on m’avait enseigné.

« Une simple visite. Sincèrement, je ne me suis jamais réellement penchée sur une cause à défendre. Je… »

Je me tus soudainement. Je ne pouvais pas lui dire que depuis mon enfance, mon père s’occupait d’absolument tout. Moi, je n’avais jamais réellement pensé à tout ça. Je risquais de passer pour une cruche sans cervelle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 8
♈ Friandises : 9
♈ A New York depuis : 16/03/2016
♈ Quartier : Manhattan

MessageSujet: Re: Gala de charité en perspective (PV Jessica)   Mar 4 Avr - 18:51

Aucune femme n’aurait eu le courage de venir à un gala de charité sans un homme à son bras. Soit elles venaient avec leur mari, soit elles payaient un Escort. Cette femme était la première que Micah voyait arriver seule et il la trouvait particulièrement courageuse. Il était sincère dans ses propos. Il n’avait pas l’habitude de mentir, ce n’était pas dans ses habitudes. Mais maintenant qu’elle avait pris la décision d’agir de cette façon, il allait falloir qu’elle accepte de survivre aux mauvaises langues de toutes ces femmes précieuses et artificielles à souhait. Il secoua négativement la tête lorsqu’elle affirma qu’elle n’aurait pas dû venir. Pourquoi donc ? Après tout, il n’y avait pas de vrai règlement sur la façon dont il fallait apparaître à un gala – mis à part être vêtu en circonstance, mais ça, c’était autre chose.

- Si vous n’étiez pas venue, vous et moi nous n’aurions jamais fait connaissance, dit-il avec un sourire qui dévoilait la perfection de sa dentition.

Qu’est-ce qui lui avait pris de dire une telle chose ? Il n’en savait rien. Ce n’était pas du tout son genre alors pourquoi ? Il fallait bien avouer que la demoiselle était plutôt attirante dans son genre, mais Micah n’était pas du genre à draguer une fille pour se la faire et la jeter ensuite. Non. Le monde était déjà assez peuplé de ce genre d’hommes. Lui, quand il rencontrait une femme, il s’assurait que ce soit sérieux. Il avait connu quelques femmes avec des amourettes de quelques semaines et quelques mois, mais il ne les considérait pas vraiment comme de vraies relations. Concrètement, il avait eu, au cours de sa vie, que trois vraies petites amies qu’il avait un jour présenté à ses parents. Mais pour l’instant, il ne s’avançait pas trop concernant Jessica. Après tout, ils ne se connaissaient pas. Ils échangeaient à peine quelques mots. Mais malgré ça, Micah ne pouvait pas s’empêcher qu’il la trouvait fort sympathique.

Il souhaita en savoir plus sur les raisons de sa présence ici : défense d’une cause ou bien simple visite. Elle lui répondit qu’il s’agissait de la deuxième option et un sourire condescend se dessina sur les lèvres de Micah. Elle l’impressionnait encore plus. Elle était venue seule, pour une simple visite. En clair, elle n’avait aucune obligation sur sa présence ici. Si elle avait défendu une cause, elle aurait eu des raisons relativement justifiées d’être là mais là, c’était tout l’inverse. Cependant, il semblerait qu’elle ait voulu ajouter quelque chose mais elle s’arrêta avant de le faire. Qu’allait-elle dire de si important pour qu’elle s’arrête de cette façon ? Il n’en savait rien, mais il ne souhaitait pas lui mettre la pression. Aussi, il oublia rapidement ce petit détail.

- Et bien… Que pensez-vous de devenir ma cavalière pour cette soirée qui ne sera pas si intéressante que ça ? demanda-t-il. Vous êtes bien évidemment libre de refuser. Comme je vous l’ai dit : moi je vous trouve particulièrement courageuse. Libre à vous de savoir si vous vous sentirez mieux en faisant comme si nous nous étions donnés rendez-vous sur place. Par contre, je vous préviens : je suis très mauvais menteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 12
♈ Friandises : 13
♈ A New York depuis : 14/12/2015

MessageSujet: Re: Gala de charité en perspective (PV Jessica)   Ven 1 Sep - 12:12

Je vivais cette soirée comme une torture. Chaque sourire forcé m’enfonçait un peu plus dans ma tristesse. Je ne savais pas ce qui m’avait pris. Ce n’était pas comme si je ne connaissais pas ce genre de soirée. On m’avait élevé pour être un jour une dame. Un jour, je donnerais moi aussi ce genre de réception. Et je savais que le protocole exigeait qu’une femme soit habillée d’une élégante robe de soirée. Fait. Une coiffure impeccable. Fait. Des talons hauts d’une hauteur raisonnable. Fait. Un maquillage discret mais soulignant les traits. Fait. Un homme à son bras. Voilà l’étape que j’avais raté.
Je fis part de mon regret d’être venue à Micah, immédiatement, il me contredit me rappelant que si je n’étais pas venue, nous ne nous serions jamais rencontrés. Et il n’avait pas tort. Je ne connaissais pas grand monde à New-York, hormis les contacts de mes parents. Pour une fois, je rencontrais quelqu’un de nouveau… Ce pouvait être intéressant. Il faut dire que pour moi ce genre d’imprévu est tout nouveau. Je faisais partie de cette classe de femme dont tout son emploi du temps est réglé à la minute près. Il n’y avait pas la place pour des surprises, aucune.
Je fis un sourire timide à mon sauveur et lui répondis :

« Oui c’est vrai, et puis, vous venez à mon secours. Depuis que vous êtes avec moi, je sens un peu moins de regards braqués sur moi… A moins que je ne mente à moi-même pour me rassurer. »

Je riais doucement. Bien sûr que les regards seraient tournés vers moi, je m’accaparais l’hôte. Mais Micah ne semblait pas s’en soucier. Mieux encore, il me proposa gentiment que je sois sa cavalière, en précisant qu’il ne savait pas mentir. Bizarrement, cette précision me fit sourire. J’avais grandi dans une famille où mentir était une seconde nature. Mon père mentait sur fidélité. Ma mère mentait pour couvrir ses actes. Et je mentais que je ne savais absolument rien. Me retrouver en compagnie d’une personne qui mentait mal était nouveau. Pas de mensonge, ni d’hypocrisie. Parfait.

« Je serais ravie d’être votre cavalière. La soirée n’en sera que meilleure si vous me tenez compagnie. »

Cette fois-ci, je lui offris un franc sourire, un de ceux qui fait rayonner le visage et pétiller les yeux. Sûrement parce que la soirée prenait enfin un meilleur tournant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 8
♈ Friandises : 9
♈ A New York depuis : 16/03/2016
♈ Quartier : Manhattan

MessageSujet: Re: Gala de charité en perspective (PV Jessica)   Ven 13 Oct - 16:19

Jouer les cavaliers servants ce n’était pas vraiment mon fort. Tout du moins, je n’avais pas forcément l’habitude. C’était bien la première fois que je prenais les devants avec une femme qui apparaissait seule à un gala de charité. Habituellement, je ne m’en préoccupais pas outre mesure, mais cette jeune femme avait ce je ne sais quoi en plus qui avait fait que j’étais allé lui parler. Et pour une fois, j’étais bien content de m’être écouté parce qu’elle s’avérait être une personne vraiment charmante. Et je ne comprenais pas comment est-ce qu’un homme avait pu la laisser venir seule. Quand elle me confia regretter un peu d’être venue seule, je la contredis aussitôt en lui signalant que si elle n’était pas venue et seule de surcroit, nous ne nous serions pas rencontrés. Pour une fois, c’était une belle intervention du destin.

- Ne vous préoccupez donc pas du regard des autres. Dites-vous que vous êtes la plus courageuse de tous dans cette histoire pour être venue seule.

Beaucoup serait resté chez eux sans personne pour les accompagner. Nous, les hommes, c’était différent : nous pouvions venir seuls sans que personne ne nous regarde de travers. Et parfois, malgré cela, certains se payaient des escortes pour ne pas s’afficher seul. Mais en faisant cela, ils exposaient aux yeux de tous, leur solitude. C’était ces gens-là les plus pathétiques. Les femmes étaient parfois obligées de procéder de la même façon, mais chez elles, bizarrement, ça choquait moins. Ce qui choquait c’était de les voir seules. De cette façon, on creusait encore plus le fossé entre les hommes et les femmes. Mais c’était parce que Jessica avait trouvé le courage de venir seule que je trouvais qu’elle se distinguait des autres femmes.

Du coup, pour éviter que les mauvaises langues se délient et surtout pour sauver son honneur, je lui proposais d’être ma cavalière. Je venais toujours seul dans les galas. Je n’avais jamais porté le moindre intérêt pour une femme. Bon, je n’étais pas puceau non plus, hein ? Mais ce n’était pas forcément mon genre d’aller voir les jeunes femmes célibataires sans avoir une arrière pensée en tête. Non, ce soir je souhaitais juste apprécier la compagnie de la jeune femme, ni plus, ni moins. Je lui rendis son sourire lorsqu’elle accepta ma proposition d’être son cavalier.

- Et bien c’est parfait. Je promets de faire en sorte que vous passiez une excellente soirée.

Une promesse que j’espérais ne pas faire dans le vent pour une fois. Je fis remplir mon verre avant de présenter mon bras à la jeune femme et la faire sillonner à travers les personnes présentes. Je passais sous le nez de mon frère qui me regarda passer mais je ne lui prêtais aucune attention, celle-ci était quasiment focalisée sur la jeune femme à mon bras.

- Alors dites-moi, que faites-vous dans la vie ? demandais-je afin d’en savoir un peu plus sur la jeune femme. Êtes-vous venue pour faire une action ou simplement pour regarder ?

Aux galas de charité, il n’y avait absolument aucune obligation de donner de l’argent aux associations présentes. Mon frère et moi participions à chaque fois. Mais bien évidemment, ce n’était pas du tout parce que nous avions trop d’argent à ne plus savoir quoi en faire, c’était simplement de l’argent bien placé pour une rentabilité plus intéressante. Tout était calculé. Nous faisions le bonheur des uns et les uns faisaient notre bonheur. Du bon partage en cinquante-cinquante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 12
♈ Friandises : 13
♈ A New York depuis : 14/12/2015

MessageSujet: Re: Gala de charité en perspective (PV Jessica)   Mer 13 Déc - 16:48

Je me sentais déjà beaucoup mieux avec Micah à mes côtés. Il était très charmant et puis, il m’évitait les regards de travers de tous ces gens bienpensants, soi-disant. Et puis, sa façon de me complimenter sur mon courage me redonnait un peu plus confiance en moi. Ce n’était pas grand-chose, mais c’était réellement gentil de sa part. Il était comme une bouffée d’air frais dans un environnement étouffant.
Je lui offris alors un sourire radieux, malgré le rouge de mes joues. Soudain, je me félicitais d’être tout de même venue sans Edward. Il était mon fiancé, oui, mais je savais bien que notre mariage n’était basé que sur une entente de nos deux familles, et plus particulièrement de nos pères. Edward et moi ne nous aimions pas. Enfin, moi, j’étais attachée à lui… Assez pour avoir du mal à vivre cette situation. Mais Micah me montrait des choses qui me manquaient dans ma relation avec Edward : des compliments, du soutien.
Oui, en cet instant, je me sentais soutenue par Micah… Pour la première fois depuis que j’étais arrivée à New-York, je me sentais réellement bien.

« Je vous fais confiance alors pour que nous passions une agréable soirée. » lui répondis-je un nouveau sourire aux lèvres.

Je glissais mon bras à celui qu’il me proposait puis le suivis entre les différentes personnalités connues de New-York. Je ne fis pas très attention à toutes ces personnes. Je n’en voyais pas l’intérêt, j’avais été élevé pour ne pas poser trop questions. Une dame ne se préoccupait pas de ce genre de choses, c’était aux hommes de se montrer, de négocier, de parler argent. J’étais par ailleurs étonnée que nous ne soyons pas séparés. Mon père nous avait emmené, moi et ma mère, dans des galas et réceptions en tout genres. Et parfois, les hommes étaient invités à rester dans un salon qui leur était réservé, tandis que les femmes devaient aller dans un autre salon afin de se retrouver à parler de grands couturiers, de toilettes, de maquillage et autres sujets aussi insignifiants qu’insipides.
Bien sûr, je ne faisais aucun commentaire et participais à ses discussions, comme le voulait l’étiquette… Mais je n’en pensais pas moins.

« Je vous avoue que je suis plutôt là pour regarder… Vous savez, je ne peux pas parler en mon nom. Mon père n’étant pas là… »

Mon père m’avait bien fait comprendre, je ne pouvais pas donner son argent sans son consentement. Et bien sûr, il m’avait expliqué que ce serait pareil une fois mariée. Faire mes études, avoir un emploi avait été une façon de me rebeller. Si je touchais mon propre salaire, je pouvais en faire ce que je voulais, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 8
♈ Friandises : 9
♈ A New York depuis : 16/03/2016
♈ Quartier : Manhattan

MessageSujet: Re: Gala de charité en perspective (PV Jessica)   Mer 27 Déc - 18:24

Les femmes n’étaient pas forcément mon domaine d’expertise. J’avais eu des aventures avec un certain nombre d’entre elles, mais je n’étais pas le tombeur de ses dames. Cependant, Jessica semblait être assez différente des autres femmes que j’avais eu l’habitude de rencontrer. Elle semblait pure et presque angélique. Un peu comme un ange tombé du ciel pour arriver seule dans ce gala de charité. J’ignorais si elle était censée venir avec quelqu’un ou bien si elle avait elle-même pris la décision de venir seule, bien que je pencherai plutôt pour la première option : Jessica n’aurait pas dû venir seule. Peut-être qu’on lui avait posé un lapin. Si c’était le cas… Et bien tant pis pour cette personne.

Jessica à mon bras, je sillonnais parmi les invités, ne faisant pas attention à mon frère lorsque je passais à côté de lui. J’avais bien compris qu’il me regardait avec surprise parce que ce n’était pas vraiment mon genre d’agir de cette façon, mais je n’y prêtais pas attention. S’il me posait la question, je prendrais le temps de lui répondre mais tant qu’i ne demandait rien… Et puis, je n’avais pas forcément à me justifier à chaque fois. Ce n’était pas parce que j’étais le frère cadet que je devais tout lui dire.

- J’essaierai de ne pas vous décevoir alors !

Je souhaitais en savoir un peu plus sur la jeune femme qui m’accompagnait. Était-elle venue pour participer ou juste pour faire acte de présence ? Après tout, 40% des personnes présentes ici ne déboursaient pas un sous pour les bonnes causes. Ce n’était pas une critique, c’était un constat. Il n’y avait aucune obligation à donner son argent. Parfois on était inspiré, parfois on ne l’était pas. Et puis, il fallait aussi se sentir concerné par certaines choses. Mon frère et moi usions plus de stratégie que d’intérêt donc je ne pouvais pas juger. Je hochais la tête face à la réponse de Jessica mais néanmoins quelque chose me faisait tiquer.

- Vous ne gagnez pas vous-même votre propre argent ? demandais-je. Si c’est le cas, absolument rien ne vous empêche de le dépenser comme bon vous semble, non ?

À moins qu’elle soit fille d’une bonne famille et auquel cas, elle était pieds et poings liés. Je savais comment ça se passait et ça avait tendance à m’énerver que les pères de famille soient aussi fermés. Trop traditionnaliste. En fait, en y regardant de plus près, Jessica semblait être le genre de femmes qui venait d’une bonne famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 12
♈ Friandises : 13
♈ A New York depuis : 14/12/2015

MessageSujet: Re: Gala de charité en perspective (PV Jessica)   Jeu 8 Fév - 11:26

Toutes mes relations avaient toujours été contrôlées par mes parents. Je rencontrais les personnes qu’ils décidaient, me liais d’amitié avec leur accord… Et à présent, mon mariage était programmé sans même que je ne puisse donner mon avis. Je savais bien que mon fiancé, Edward, était un très bon parti. Il était beau, charismatique, riche, avocat et il venait d’une bonne famille. On ne m’avait pas permis de connaître les détails de notre mariage, mais je savais que lier nos deux familles apporteraient des avantages à nos pères. Mon père travaillait dans la politique donc j’imaginais que le père d’Edward lui apporterait sûrement son soutien dans son parti ou pendant les prochaines élections.
Mais voilà, pour la première fois de ma vie, je rencontrais enfin une personne par moi-même. Je n’avais aucun compte à rendre à qui que ce soit… Et je devais avouer que ce sentiment avait quelque chose de grisant ! Pourtant ce n’était pas grand-chose, après tout, j’étais en âge de me faire des amis toute seule. Mais après avoir vécu sous la tutelle de mon père, pour une fois que je pouvais prendre mes propres décisions, je n’allais pas m’en empêcher.

Je suivais donc Micah, mon bras sur le sien, avec toute la grâce et l’élégance que m’avait enseigné ma mère ainsi que mes différentes gouvernantes et professeurs de maintien. J’essayais de faire bonne figure aux yeux de toutes les personnes présentes… Surtout aux yeux des femmes. Nous étions si dures envers nous-mêmes ! Je savais qu’elles m’observaient toutes pour déceler la moindre faiblesse, la moindre faille, la moindre erreur ! Je devais paraître parfaite.

Mon nouveau cavalier me demanda alors si je ne gagnais pas mon propre argent. Dans certaines bonnes familles, nous, les femmes, n’étions que des trophées à exhiber à chaque réception. Mais surtout, nous étions là pour donner des héritiers à nos maris et parfaire leurs éducations afin d’en faire de bons hommes d’affaires prospères.

« Si, j’ai mon propre salaire mais mon père a toujours son mot à dire sur mes dépenses. Heureusement, il a cédé quelques-uns de mes caprices. »


Ce qu’il appelait mes caprices étaient mon envie d’indépendance, de voyager. Mes parents m’avaient encouragé quand j’avais décidé de faire des études et d’avoir un emploi. Mais voilà, il arrivait qu’ils me rappellent que je devais avant tout être une épouse dévouée et une mère irréprochable.
Ma mère ne comprenait pas mon envie de vouloir devenir une femme d’affaires, au même titre que son mari. Alors, mon père, pour la rassurer, contrôlait mes dépenses. Bien que ma carte soit à mon nom, je devais rendre des comptes à mon père.
Ils pensaient que j’avais pris cet emploi à New-York pour me faire un nom et pour rejoindre mon fiancé. En réalité, je voulais surtout m’éloigner d’eux et pouvoir enfin mener ma vie comme bon me semblait.

« Vous savez, c’est la première fois que je suis enfin seule… Que je peux enfin prendre mes propres décisions… Je pense que je ferais un don. »

Je souriais, fière de moi et de ma décision. J’avais décidé d’être enfin réellement indépendante, dépenser mon argent durement gagné comme je le voulais. Mon père ne pouvait pas me contrôler à distance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 8
♈ Friandises : 9
♈ A New York depuis : 16/03/2016
♈ Quartier : Manhattan

MessageSujet: Re: Gala de charité en perspective (PV Jessica)   Sam 17 Fév - 21:52

Ce n'était pas réellement tous les jours que je m'intéressais à une femme pour ce qu'elle était et que j'apprenais à la connaître. Quelque chose chez elle avait fait que je m'étais senti attiré par elle. A me placer comme étant son chevalier qui venait la sauver d'une situation embarrassante. Les femmes ne venaient jamais seules. C'était bien la première fois que j'en voyais une le faire. Et pour cette raison, je la trouvais plutôt courageuse. Même si en discutant avec moi, elle était d'accord pour dire que venir seule avait été une mauvaise idée, je ne pouvais pas m'empêcher de la trouver épatante. Elle savait, mais elle avait quand même pris le risque. Et pour cela également je la respectais encore plus. En plus de ça, elle comptait sur moi pour lui faire passer une bonne soirée. Et j'allais tout faire pour que ça soit le cas.

Je l'interrogeais sur les motifs de sa présence au gala de charité : simple visite et observation ou bien faire une donation. Quand elle me répondit qu'elle n'était là que pour regarder parce qu'elle ne pouvait pas donner sans le consentement de son père, je ne pus m'empêcher d'être surpris. Puis finalement, l'idée qu'elle ne gagne pas son propre argent et qu'elle disposait uniquement de ce que son père lui donnait fit sa place dans mon esprit. Aussi allais-je à la pêche aux informations en lui posant directement la question. Après tout, elle était à mon bras donc pourquoi ne pas lui poser la question ? Et puis, cela me permettrait de la connaître un peu plus. Après tout, Jessica pouvait être une jeune fille de bonne famille qui n'avait pas besoin de travailler pour avoir de l'argent. Elle ne donnait pas cette impression, mais parfois les apparences pouvaient être trompeuses. Or, elle m'affirma travailler mais ne pas avoir son mot à dire sur ses dépenses. Encore une fois j'étais surpris.

- Je vois… On vous octroi un statut inférieur à votre chef de famille. Votre famille semble être restée dans les anciennes traditions. Ce qui peut être une bonne chose, mais il faut aussi savoir évoluer dans son temps.

Ce n'était pas mon genre de philosopher comme ça mais je fréquentais assez de famille riche pour connaître tous les genres possibles.

- À quel caprice votre père a bien-t-il pu céder ? demandais-je curieux.

Les familles trop traditionnalistes pouvaient poser un sérieux problème dans l'avenir de leurs enfants parce qu'ils les empêchaient d'évoluer. Dieu merci mes parents n'avaient pas été comme ça. Peut-être avais-je aussi la " chance " d'être un homme et non une femme. Mais… Malgré ça, je n'arrivais pas à voir mon père qui empêchait un de ses enfants de travailler et de réussir. Peut-être aurait-il des exigences " énormes " étant donné qu'il voulait absolument qu'on réussisse à la perfection.

J'ignorais si mes paroles avaient fait leur chemin chez Jessica mais elle déclara qu'elle prendrait elle-même ses propres décisions par rapport à ce gala.

- Houlà, surtout ne faites pas un don à cause de moi, hein ? Faites-le parce qu'une des causes présentes vous touchera, et non pas pour faire enrager votre père.

J'étais sûr et certain que dès qu'elle donnerait l'argent, son père le verrait et se jetterait sur son téléphone pour lui demander des comptes. Et je ne voulais pas qu'elle ait de problème parce que j'avais juste émis l'idée que puisqu'elle gagnait elle-même son argent, elle avait aussi le droit de le dépenser comme bon lui semblait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Gala de charité en perspective (PV Jessica)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gala de charité en perspective (PV Jessica)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Mini Event] Gala de Charité
» [EVENT] - Gala de Charité pour les Orphelins et les Grands Enfants...
» [Fini] Gala de charité et ennui - Arya -
» Au gala de charité (ohé ohé) [Naja Hermansen]
» ✸ GALA DE CHARITÉ (table une)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty New-York ::  :: Manhattan :: Upper East Side-