Dirty New-York

Qui a dit que le linge sale se lavait uniquement en famille ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La vérité, c'est la seule chose qui compte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

♈ Messages : 6
♈ Friandises : 7
♈ A New York depuis : 02/04/2016

MessageSujet: La vérité, c'est la seule chose qui compte.   Sam 2 Avr - 21:30







Sloane G. Johnson
ft. Kaya Scodelario

~ karma is a bitch ~


Bonjour et bienvenue à New York, ville la plus célèbre des Etats-Unis et connue pour ses élites. Avant de vous laissez faire le tour de la ville, nous avons besoin de quelques informations à votre sujet. Premièrement, comme vous appelez vous ? Sloane Gisele Johnson, mais appelez moi Sloane hein ! Bien, maintenant il nous faut votre date et lieu de naissance, ainsi que votre âge: Je suis née le 8 Février 1992 à Lincoln, ce qui me fait 24 ans. Parfait, êtes-vous célibataire? Non absolument pas ! Avez-vous un métier? Si oui, lequel? je suis une soldat des opprimés. D'accord, depuis quand êtes-vous à New York ? Depuis quelques mois Cette ville vous plait? Qu'aime- vous ici? Je la hais mais j'ai une mission à accomplir... Nous avons bientôt terminé, ne vous inquiétez pas. A quel groupe appartenez-vous ? candyfloss. Voilà, nous avons terminé le petit interrogatoire. Merci d'avoir répondu à toutes ces questions, et bonne chance à New York.


~ because everybody has a story to tell ~



J'ai toujours cru que les choses n'arrivent pas par hasard. Je crois en une entité supérieure qui régit nos vies. D'après moi, elle ressemble assez au karma...

On récolte ce que l'on sème.

Je suis née dans, ce que beaucoup considèrent comme étant, une bonne famille. Pas selon mes critères mais vous comprendrez pourquoi.
Mon père, Charles Johnson, est le sénateur de l'état du Nebraska. Depuis toujours, il a été conditionné pour être un bon citoyen américain. Donc le choix de sa carrière n'étonna personne. Et c'est durant une campagne qu'il menait afin d'être le maire de ma ville natale, qu'il rencontra ma mère, Suzanne. Mon grad-père maternelle était un fervent admirateur du programme de mon père. Un programme conservateur valorisant les traditions, le travail et l'économie. Ma mère était un excellent parti pour mon père. Elle venait d'une famille aux valeurs conservatrices et y adhérait totalement. Quelques années plus tard, mes parents étaient mariés, mon père était sénateur et moi... J'étais venue au monde.

Je pense que mon père devait être déçu. Après tout, avec ma venue, son nom ne serait pas éternel. Un jour, je ne serais plus une Johnson... Et puis, étant donné mon sexe, je ne pouvais pas lui succéder. Mon rôle serait le même que celui de ma mère. Tenir une maison, savoir mijoter de bons petits plats, faire un beau mariage et être une épouse exemplaire. Bien sûr, je devrais épouser un jeune homme aux valeurs traditionnelles ! J'avais donc grandi avec cette éducation, ces valeurs. Je pense que je n'ai jamais réellement été pour ou contre ces idées. Mon père était assez charismatique pour que ses idées me séduisent et assez imposant pour que je n'ose jamais le contredire.
A l'école, j'étais une excellente élève, j'étais curieuse du coup, dès qu'un sujet m'intéressait un tant soit peu, je m'y plongeais entièrement... Malgré mes excellentes notes, mes parents ne cessaient de me faire comprendre que j'aurais beau faire toutes les études que je voudrais, cela ne me servirait à rien puisque j'étais bonne à finir mariée, mère au foyer...
Lorsque j'eus vingt ans, oui, je fais un bon énorme mais jusque là, rien d'incroyable ne s'est passé. Donc durant mes vingt ans, mon père donna plusieurs interviews où il expliquait qu'il était important que les vrais citoyens américains se réveillent. Les immigrés nous envahissaient, volaient nos emplois, augmentaient le taux de criminalités. Je me rappelle que la première fois qu'il en eut parlé, j'avais eu pour la première fois la sensation qu'il se trompait... Mais je n'avais rien dis. Ses discours se faisaient de plus en plus racistes et radicaux. Il s'en prenait également aux familles modestes qui, selon lui, n'avaient pas à bénéficier plus d'aide. Pourquoi d’honnêtes familles ayant réussi devraient les aider ? Elles n'avaient qu'à travailler dur et elles n'en auraient pas besoin. La peine de mort ? Oui, elle était juste pour tous ces meurtriers. D'ailleurs, il sous-entendait que la torture devrait être autorisée pour ces monstres. Bref, mon père devenait odieux. A cette époque, je sortais avec Darren. Un jeune homme de bonne famille, ce qui veut dire conservatrice. Mon père l'adorait et l'invitait souvent à la maison. Ensemble, ils tentaient souvent de me faire arrêter mes études de médecine. Je voulais être chirurgienne et sauver des vies. Mais ces hommes estimaient que ce n'était que perte de temps ! Ils avaient déjà organisé ma vie selon leurs idées ! Ma mère  essayait de me faire entendre raison... Mais je savais que cette vie n'était pas faite pour moi... J'allais céder...
Un soir, en rentrant de l'université, je passais par une ruelle. Un raccourci que je prenais souvent. C'est alors qu'ils me tombèrent dessus. Je n'avais pas eu le temps de comprendre que je me retrouvais avec un sac en toile sur la tête, les mains attachées dans le dos. Je me débattais en essayant d'hurler... Mais dans le fond, je savais bien que personne ne m'entendrait. Personne ne viendrait à mon secours. Je me fis jeter dans une camionnette.
En résumé, j'ai été enlevé par un groupe d'opposants politiques. Des membres du parti libertarien. Contrairement à mon père et ses partisans, le parti libertarien était beaucoup axé sur la personne et ses droits. Je dis enlèvement mais en réalité, j'ai été sauvé. Ils m'ont ouvert les yeux sur les agissements de mon père. Je dois avouer que j'avais au début beaucoup de mal à admettre la vérité. Mais à force de persuasion, je finis par voir qu'ils avaient raison. Alors, je commençais à les aider dans leur mission. S'il y avait une manifestation, j'étais là. S'il fallait se battre, encore une fois, j'étais là ! Je revis mon père... Il voulait que je rentre. Mon petit ami de l'époque attendait mon retour... Mais je ne voulais pas. J'avais enfin trouvé ma place dans ce monde. Avec ma nouvelle famille, j'avais le droit à la parole, je choisissais ! Quand j'expliquais à mon père que j'avais choisi de rester avec le parti libertarien, il me renia sans la moindre hésitation. A partir de ce jour, j'abandonnais mon prénom de Gisèle pour devenir Sloane.
C'est comme ça je rencontrais cet homme... Il avait participé à mon sauvetage et à mes yeux, c'était un héros. Il était charismatique, beau, courageux, généreux, drôle... Et il m'avait sauvé !
Aujourd'hui, si je suis à New-York, c'est pour une excellente raison. Le parti nous a envoyé, moi, mon sauveur et d'autres membres afin que l'on recrute de nouvelles personnes. J'ai pris un emploi de secrétaire médicale pour pouvoir approcher certaines personnes susceptibles de nous rejoindre.


~ Because we are all different and all unique ~



Je suis d'un physique assez banal, je trouve. Bah je ne suis pas très grande, je mesure 1m63 et je suis plutôt mince. Je suis brune, mescheveux sont plutôt longs et ondulés. J'ai les yeux bleus et le visage ovale plutôt allongé. Non sincèrement, je ne pense pas avoir un physique à tomber par terre mais je ne suis pas pour autant laide. Attention !
Mon caractère... Je suis très têtue. C'est une chose difficile que de me faire changer d'avis. Mais je rester une personne très terre à terre et lucide. Enfin quand je ne suis pas bourrée. J'adore m'amuser, depuis que je ne suis plus sous la tutelle de mon père, je m'amuse beaucoup. Je sors, je fais la fête... Bref, je suis enfin moi. Je suis une personne plutôt franche même si je préfère mentir que de blesser une personne. J'avoue être assez égoïste... En même temps, je suis fille unique, je n'ai jamais appris le sens du partage. Je suis assez bagarreuse... En réalité, je me découvre une nouvelle personalité depuis ma libération...


icon100*100
icon100*100
◣ Prénom/Surnom: Rossa
◣ Âge: 22 ans
◣Comment es-tu arrivé ici?: grâce à Jackson Very Happy
◣Que penses-tu du forum?: Je crois que j'en suis amoureuse
◣Fréquence de connexion: 7/7j
◣Code du règlement: OK By the Diva <3


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
    I'm The Beauty Queen

♈ Messages : 92
♈ Friandises : 39
♈ A New York depuis : 25/08/2013
♈ Quartier : Manhattan

MessageSujet: Re: La vérité, c'est la seule chose qui compte.   Dim 3 Avr - 5:27

Bienvenue ici love

_________________
Dylan Jodelle Townsend
I'M THE QUEEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 62
♈ Friandises : 46
♈ A New York depuis : 18/09/2013
♈ Quartier : Queens

MessageSujet: Re: La vérité, c'est la seule chose qui compte.   Mer 6 Avr - 11:24

Bienvenue ici deary love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 178
♈ Friandises : 159
♈ A New York depuis : 18/09/2013
♈ Quartier : Brooklyn

MessageSujet: Re: La vérité, c'est la seule chose qui compte.   Sam 9 Avr - 19:32

Bienvenue sur le forum Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♈ Messages : 95
♈ Friandises : 81
♈ A New York depuis : 18/09/2013
♈ Quartier : Manhattan

MessageSujet: Re: La vérité, c'est la seule chose qui compte.   Ven 15 Avr - 14:45

Bienvenue Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La vérité, c'est la seule chose qui compte.   

Revenir en haut Aller en bas
 

La vérité, c'est la seule chose qui compte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» jules-velvet ✜ mec, la seule chose que t'as déjà serré c'est tes lacets !
» jules-velvet ✜ mec, la seule chose que t'as déjà serré c'est tes lacets !
» Nuage Moqueur||L'espoir, c'est la seule chose plus puissante que la peur||
» ◮ fais pas l'bonhomme, la seule chose que t'as déjà serré, c'est tes lacets.
» Ash' ♣ L’espoir est la seule chose plus forte que la peur...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty New-York ::  :: Dis nous qui tu es :: Welcome to New-York-